Omega-3, la chasse au cholestérol

Publié par Genovefa Etienne, journaliste santé le Vendredi 14 Octobre 2005 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 03 Août 2011 : 10h14
-A +A

Certains acides gras sont dits essentiels car l'organisme ne peut les fabriquer lui-même ou seulement en partie et il doit donc les puiser dans l'alimentation.
C'est le cas des oméga-3 qui luttent contre l'accumulation des mauvaises graisses et l'excès de cholestérol. Or, de nombreuses études ont démontré que notre alimentation ne nous fournit que 30% environ des apports conseillés en oméga-3.

Les omega-3, bons pour le coeur

Où se nichent les oméga-3 ? Dans les poissons gras - maquereau (une portion contient jusqu'à 6 mg d'oméga-3), saumon, thon, truite, sardines, hareng -, par ailleurs riches en graisses polyinsaturées, en vitamines A, D, B3, B6 et B12, en potassium, en fer et en iode. Cet acide gras est également présent dans les graines de lin et l'huile qui en est tirée ainsi que dans l'huile de colza ou de noix. L'OMS recommande de consommer quotidiennement entre 1,2 à 1,6 g d'oméga-3. C'est simple : deux à trois portions de poisson gras par semaine et la consommation régulière de noix et d'huiles contenant des oméga-3. Lorsque notre alimentation ne nous fournit pas les apports conseillés - ce qui est le cas pour un grand nombre de personnes -, les compléments nutritionnels à base de poissons représentent une alternative pour combler le déficit chronique en oméga-3.

Les vertus de l'ail

La consommation d'ail frais (ou sous forme de compléments) a également pour effet d'abaisser le taux de mauvais cholestérol, de même que la pectine contenue dans les fruits à pépins (comme la pomme). Autres aliments bénéfiques : le soja, les pousses de bambou et les noix. Il faut également cesser de fumer et, surtout, avoir une activité physique : pratiqué régulièrement, le sport réduit le taux de mauvais cholestérol et augmente celui du bon. Une heure de marche par jour suffit à diminuer de moitié les risques de maladies cardiovasculaires. Certes, il existe des médicaments efficaces contre un taux de cholestérol trop élevé, mais ils ne viennent qu'en dernier recours, quand le régime alimentaire et l'activité physique ne donnent aucun résultat.

Publié par Genovefa Etienne, journaliste santé le Vendredi 14 Octobre 2005 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 03 Août 2011 : 10h14
A lire aussi
Cholestérol Publié le 25/08/2015 - 12h41

Olivier, levure de riz rouge, artichaut, chrysanthellum : des plantes contre l’excès de cholestérol.L’excès de cholestérol dans l’organisme a des conséquences néfastes sur la santé, notamment sur le système cardiovasculaire. Une bonne hygiène de vie et une alimentation saine peuvent...

Plus d'articles