Fer : carence

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 25 Août 2008 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 29 Août 2008 : 02h00
-A +A
La carence en fer est une des plus répandue dans le monde. La France n'est pas épargnée. Une étude faite dans le Val de Marne a démontré que 29 % des enfants de moins de 2 ans, 14 % des enfants de 2 à 6 ans,15 % des adolescentes, 10 % des jeunes femmes (susceptibles d'être enceintes) avaient un déficit de fer. L'étude SUVIMAX, faite sur 10 000 personnes (femmes de 35 à 60 ans et hommes de 45 à 60 ans) a montré que les apports en fer chez les femmes sont en moyenne de 12,3 mg. Différentes études francaises et européennes ont mis en évidence une carence en fer chez 60 à 75 % des femmes en fin de grossesse. La carence en fer est également observée chez les personnes âgées qui ne mangent plus assez de viande.

Pourquoi manque-t-on facilement de fer ?

L'absorption du fer par l'organisme se fait très mal. 25 % seulement du fer héminique contenu dans les produits animaux est utilisé par l'organisme. D'autre part, l'absorption du fer non héminique (celui qui vient des aliments végétaux) est entravée par les tanins du café, du thé, du vin, de la bière, des fruits, par les polyphénols qui se trouvent aussi dans ces produits, par les phytates des céréales complètes, par les fibres, par le calcium des produits laitiers, par le zinc et par certaines protéines. Ce qui fait beaucoup de choses ! L'absorption du fer contenu dans les aliments d'un repas peut varier de 1 à 20 % selon la composition de ce repas. Ainsi une tasse de thé réduit de moitié l'absorption du fer contenu dans les aliments du petit déjeuner.La carence en fer est favorisée par le déséquilibre alimentaire, par l'excès d'aliments et/ou de boissons inhibant son absorption comme le thé, le café, le pain au son, les céréales de petit déjeuner enrichies en fibres. Le manque de fer vient aussi de l'insuffisance ou de l'absence de produits animaux dans l'alimentation : les adeptes du régime végétalien sont toujours carencés en fer, les végétariens en court le risque. La baisse de la consommation de viande et surtout de bŒuf (la plus riche en fer) pour toutes sortes de raisons, dont celle de sa richesse en acides gras saturés, n'arrange pas les choses ! Enfin, les régimes minceur à répétition favorisent eux aussi la carence en fer. D'où sa fréquence chez les jeunes femmes.

Manifestations de la carence en fer

L'intensité des ennuis est en fonction de l'importance du déficit en fer. Les manifestations sont : fatigue dès le réveil, problèmes de sommeil, cheveux qui tombent, mauvaise mine, baisse des performances intellectuelles et physiques, (essoufflements à l'effort), moindre résistance aux infections : rhumes à répétition, rhino-pharyngites et otites enfantines.Une importante carence en fer est à l'origine d'une anémie, c'est-à-dire un manque de globules rouges. L'hyperactivité de certains enfants qui pose actuellement tant de problèmes serait peut-être due entre autres à une carence en fer.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 25 Août 2008 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 29 Août 2008 : 02h00
A lire aussi
Je manque de fer, que faire ? Publié le 16/02/2009 - 00h00

La meilleure facon de faire le plein en fer est de manger du boudin noir, idéalement une fois tous les quinze jours. Pour celles qui n'apprécient pas cet aliment considéré de loin comme le plus intéressant pour sa teneur en fer, d'autres solutions existent...

Fer : comment faire pour avoir la bonne dose ? Publié le 03/02/2014 - 07h30

En manque de fer ? Il y en a seulement quelques grammes dans votre organisme, 4 g environ si vous êtes un homme, 2,5 g si vous êtes une femme.Mais il suffit qu’il vous manque quelques milligrammes de fer pour que vous soyez patraque.Comment l’éviter ou y remédier ?

A quelle heure boire son thé ? Publié le 06/10/2008 - 00h00

A moins d'être parfaitement sûr de ne présenter aucune carence en fer, mieux vaut boire son thé à distance des repas. C'est que cette boisson aux immenses vertus a l'inconvénient de diminuer l'absorption du fer…

Carence en fer chez bébé, risque élevé après l'allaitement Publié le 26/02/2007 - 00h00

Le risque de carence en fer chez le jeune enfant n'est pas nul dans nos pays développés. La période qui suit l'arrêt de l'allaitement est la plus sensible car bébé passe d'un lait renfermant du fer hautement absorbable à un autre contenant du fer nettement moins biodisponible. Mieux vaut donc...

Plus d'articles