Cosmétiques : irritation ou allergie ?

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Mars 2007 : 01h00
Mis à jour le Lundi 25 Juin 2012 : 13h58

Les cosmétiques entraînent des réactions cutanées chez 15 à 20% de la population : irritation, eczéma, dermite allergique. Quels sont les produits les plus à risque ? Comment différencier une réaction d'irritation d'une dermite allergique ? Quels sont les tests pour le diagnostic ?

PUB

Réaction d'irritation ou allergique ?

Les dermites allergiques et d'irritation présentent des caractéristiques qui permettent de les différencier.

  • En premier lieu, les causes ne sont pas les mêmes. Respectivement, l'une est due au contact avec une molécule devenue "allergène", l'autre à l'emploi d'un produit inadapté au type de peau.
  • Le délai d'apparition d'une irritation est immédiat ou après quelques applications, tandis que la dermite allergique se manifeste de façon retardée, parfois aussi à la reprise du produit en cause.
  • En cas d'irritation, la réaction reste limitée à la zone de contact avec le produit, alors que la dermite allergique s'étend souvent bien au-delà.
  • Les symptômes sont plus intenses en cas dedermite allergique : rougeurs, œdèmes, fissures et prurit intense. L'irritation induit des picotements, des tiraillements, des rougeurs, des fissures, peu ou pas de prurit et des sensations de brûlure.
  • L'irritation guérit rapidement à l'arrêt du produit. En revanche, la réaction allergique est lente à guérir et les récidives sont fréquentes.

Les produits les plus souvent responsables de l'irritation sont :

  • les savons,
  • les shampoings,
  • les déodorants,
  • les produits de rasage,
  • les eaux de toilette,
  • les produits antivieillissement avec AHA et/ou vitamine A acide.

Pour les réactions allergiques, il s'agit principalement :

  • des parfums,
  • des eaux de toilette,
  • des produits de soins parfumés.

Viennent ensuite :

  • les conservateurs,
  • les excipients,
  • les teintures capillaires,
  • les vernis à ongles,
  • les produits pour ongles,
  • les filtres solaires.
PUB

Quels sont les principaux agents actifs à l'origine de réactions cutanées allergiques ?

  • Les parfums

Plus de 26 molécules ont été identifiées comme allergisantes (fragrance-mix, baume du Pérou, colophane).

  • Les conservateurs

Ils sont utilisés pour leur propriété antimicrobienne et antifongique : Kathon CG, Euxyl K 400, parabens, formaldéhyde, quaternium 15, Imidazolidinyl urée...

  • Les excipients

Lanoline, Amerchol L 101, propylène glycol, cocamidopropylène, teintures capillaires dont le paraphénylène diamine, etc.

  • Les résines des vernis

Paratoluène sulfonamide.

  • Les filtres solaires.
Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Mars 2007 : 01h00
Mis à jour le Lundi 25 Juin 2012 : 13h58
Source : Le Quotidien du médecin, 8 mars 2007.
A lire aussi
Quand les cosmétiques agressent la peau... Publié le 02/05/2005 - 00h00

La peau de 15 à 20% des Français est mise à rude épreuve : irritation, intolérance, eczéma...… Dans certains cas, il s'agit de réactions à des produits cosmétiques agressifs, dans d'autres, une allergie est en cause. Si les tests cutanés permettent souvent d'identifier le composant...

Les 7 erreurs à ne pas commettre avec son baume à lèvresPublié le 04/01/2018 - 16h34

Du baume à lèvres, on en a quasiment toutes dans nos poches. Surtout l'hiver ! Or on commet sans le savoir des erreurs qui peuvent faire du mal à nos lèvres, au lieu de leur faire du bien. Explications et conseils du docteur en dermatologie Marine Marc pour garder une jolie bouche hydratée.

Baume du Pérou : attention aux allergies !Publié le 24/06/2013 - 01h39

Le baume du Pérou, jamais entendu parler ? Pourtant, cette substance est un important vecteur d’allergie de contact ou de dermatite allergique de contact (eczéma de contact). Alors que l’Union européenne a limité son utilisation dans les cosmétiques depuis 2005, on le retrouve encore en...

Plus d'articles