Contre la toux ? Ne donnez pas de sirop !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 23 Janvier 2006 : 01h00
-A +A
Et pourquoi se passerait-on des sirops contre la toux ? Parce qu'ils ne sont pas efficaces. Pire, ils peuvent avoir des effets néfastes chez les enfants ! La toux est un symptôme qui disparaît spontanément. Dans le cas contraire, il faut consulter, car elle peut révéler une pathologie grave…

Anti-tussifs délivrés sans ordonnance

C'est une attaque en règle en direction des médicaments contre la toux, vendus en pharmacie sans ordonnance, et dont les sirops font partie. Celle-ci provient du Dr Richard Irwin, président d'un groupement américain de spécialistes des infections respiratoires qui publie officiellement ses recommandations. Elles sont sans appel : « il n'y a aucune indication clinique montrant que les médicaments contre la toux disponibles sans prescription médicale sont efficaces ». En règle générale, ils contiennent des doses trop faibles pour entraîner un effet (et c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles ils sont vendus sans ordonnance, car sans risque de surdosage) ou des principes actifs sans efficacité démontrée.

La toux est un symptôme qu'il ne faut pas masquer

Les spécialistes n'oublient pas que les enfants, principales victimes des rhumes, sont les premiers consommateurs de ces produits. En effet, si nous avons tous au moins un sirop anti-tussif dans notre armoire à pharmacie, celui-ci est très souvent sorti durant l'hiver dès qu'on a des enfants. À la moindre toux, on leur en administre une ou deux cuillerées. L'objectif est de soulager l'enfant et de faire disparaître au plus vite ce symptôme gênant. Et c'est bien là que se situe le problème. La toux est un symptôme. Lorsqu'elle accompagne un simple rhume, elle disparaît spontanément. Il est donc parfaitement inutile de donner un sirop contre la toux à un enfant (ou à un adulte), d'autant plus que ce type de médicament n'a pas prouvé son efficacité. Et enfin, plus rarement, la toux, lorsqu'elle est sévère et persistante, peut témoigner d'un état chronique des voies pulmonaires, être provoquée par l'environnement ou d'autres causes spécifiques. Il peut s'agir par exemple d'une pathologie plus grave comme l'asthme ou une sinusite chronique. Dans ces conditions, il faut emmener l'enfant chez le médecin. Inversement, donner un sirop peut retarder la visite chez le médecin. Soulignons également que ces produits peuvent contenir de la codéine, une substance mal tolérée par les enfants.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 23 Janvier 2006 : 01h00
Source : Irwin R. et coll., Chest, 9 janvier 2006.
A lire aussi
Contre le rhume : les bonnes et les mauvaises solutions Publié le 15/12/2014 - 07h00

Rien de plus classique qu’un rhume en hiver. Il existe toutes sortes d’idées reçues et autres conseils de grand-mère pour faire passer un rhume. Mais à bien y réfléchir, tous ne fonctionnent pas, loin s’en faut !Alors quelles sont les solutions qui marchent et celles qui n’arrangent...

Comment guérir naturellement un rhume ? Publié le 18/11/2008 - 00h00

Le rhume correspond à un ensemble de symptômes bénins. Il a la particularité, commune à la plupart des affections virales, de guérir spontanément en quelques jours... après la théorie, la pratique : comment écourter un rhume le plus naturellement possible ?

Plus d'articles