Comment guérir naturellement un rhume ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 18 Novembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 17 Décembre 2015 : 17h39

Le rhume correspond à un ensemble de symptômes bénins. Il a la particularité, commune à la plupart des affections virales, de guérir spontanément en quelques jours... après la théorie, la pratique : comment écourter un rhume le plus naturellement possible ?

name="paragraphe1" id="paragraphe1">Remèdes naturels contre le rhume

Puisqu'unrhume guérit spontanément, évitez de courir à la pharmacie faire le plein de médicaments : comprimés, sachets, sirop, pastilles... Ils sont inutiles, voire dangereux.

Contre éternuements, nez qui coule, toux, maux de gorge, fatigue, fièvre légère, douleurs musculaires et mal de tête, puisez dans les remèdes naturels.

  • L'hygiène s'impose : lavez-vous les mains aussi souvent que possible et après vous être mouché (dans un mouchoir jetable) à l'eau tiède et au savon.

    Vous éviterez en même temps de transmettre vos microbes à votre entourage (famille, collègues...). Evitez de toucher votre nez et vos yeux.

  • Buvez beaucoup. De l'eau bien sûr, mais aussi des tisanes et des jus de fruits. Le but est de s'hydrater pour fluidifier les mucus en provenance de votre nez et de votre gorge, et ainsi les aider à s'évacuer. Evidemment, buvez encore plus si vous avez de la fièvre. Boire chaud (thé, bouillons) a également l'avantage de soulager les maux de gorge et de décongestionner votre nez.

  • Hydratez votre muqueuse nasale en pulvérisant du sérum physiologique ou de l'eau de mer.

  • Ne fumez pas. Respirer la fumée des autres aggrave aussi les symptômes du rhume.

  • Pas d'alcool. Le petit remontant alcoolisé est à proscrire. L'alcool fatigue inutilement l'organisme, et déstructure le sommeil, même s'il facilite l'endormissement.

  • Reposez-vous le plus possible. Si nécessaire, faites de petites siestes.

  • Contre la fièvre, prenez du paracétamol.
    id="block-gc-ad-pave_bas" class="block-gc-ad"> id="pub1" class="block-content"> id="sas_52745">
id="block-gc-ad-pave_mobile" class="block-gc-ad"> id="pub"> id="sas_57150">
  • En phytothérapie, la tisane d' href="http://www.e-sante.fr/deux-fois-moins-rhumes-grace-plante-denommee-echinacea/actualite/1234" target="_blank" rel="nofollow" onclick="return xt_click(this,'C','2','www.e-sante.fr::1234','S')">échinacée permet de soulager le rhume. Cette plante possède des propriétés immunostimulantes.
    • Veillez à un taux d'humidité suffisant dans votre logement, votre chambre surtout, et votre lieu de travail. Si nécessaire, placez un récipient d'eau sur les radiateurs.

    name="paragraphe2" id="paragraphe2">Les solutions naturelles

    name="paragraphe3" id="paragraphe3">La solution phytothérapie

    Plante aux propriétésanti-rhume, l’échinaceaa deseffets préventifs et curatifs vis-à-vis des rhumes. Elle réduit le risque de développer un rhume, et une fois attrapé, elle diminue la durée de la maladie…

    Pour consulter l’article « Deux fois moins de rhumes grâce à une plante dénommée Echinacea » : href="http://www3.smartadserver.com/call/cliccommand/14667675/%5Btimestamp%5D?" target="_blank" onclick="return xt_click(this,'C','2','www3.smartadserver.com::%5Btimestamp%5D','S')" rel="nofollow">Cliquez ici !

    name="paragraphe4" id="paragraphe4">La solution aromathérapie

    L’huile essentielle deravintsara (arbre à camphre) est très efficace contre les virus. Elle est recommandée contre les infections des voies aériennes, fréquentes en hiver : grippes, bronchites, rhumes…

    Pour consulter l’article « Ravintsara : essentielle pour l’hiver ! » : href="http://www3.smartadserver.com/call/cliccommand/14667670/%5Btimestamp%5D?" target="_blank" onclick="return xt_click(this,'C','2','www3.smartadserver.com::%5Btimestamp%5D','S')" rel="nofollow">Cliquez ici !

    class="gc-content-suggestion elastic"> id="x5qg8rk" class="generic-video" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x5qg8rk?autoplay=0&api=postMessage&id=x5qg8rk" width="600" height="402" frameborder="0" allowfullscreen="">

    Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 18 Novembre 2008 : 01h00
    Mis à jour le Jeudi 17 Décembre 2015 : 17h39
    Source : Collège des médecins de famille du Canada.