Une nuit, ça se prépare !

Trouver le sommeil, c’est parfois un vrai casse-tête. Au lieu de lorgner du côté de la boîte à pharmacie, laissez vous tenter par des compléments alimentaires doux mais efficaces. 
En partenariat avec : Une nuit, ça se prépare !
© Adobe Stock

Compter les moutons. Pour tomber dans les bras de Morphée, cela ne vous suffit pas. Et vous seriez bien tentés par la prise de somnifères. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?  La consommation de somnifères entraînent accoutumance et dépendance. La nuit, on s’endort comme une masse et on se réveille sans avoir vraiment récupéré.

La journée, on somnole et nos capacités intellectuelles s’en ressentent. S’endormir sans ces médicaments, c’est le rêve. Un rêve accessible grâce à des complexes de plantes associés à de la mélatonine. Mais, pour bien aborder ses nuits, il faut d’abord bien les préparer. Si vous vivez des journées stressantes, vous aurez ainsi du mal à entrer dans le sommeil. Il faut donc apprendre à gérer le stress qui vous ronge du matin jusqu’au soir. En misant sur des plantes adaptogènes, vous allez pouvoir y résister et vous vous mettrez en meilleure position pour accéder au sommeil.

Mais quelle plante choisir ? Le ginseng sibérien va vous aider à lutter contre l’épuisement mental tandis que l’ashwagandha, le ginseng indien, va contribuer à vous relaxer et à stabiliser votre humeur. En associant ces plantes asiatiques avec la rhodiole, vous décrochez le trio gagnant. La rhodiole ayant un effet anxiolytique, vous aborderez votre soirée avec quiétude et sans l’angoisse de ne pas arriver à vous endormir. Pour un effet optimum, il est recommandé de prendre ces plantes en synergie et avant 16 h. Quelle mesure prendre quand arrive le soir ? Créez des rituels qui vont vous permettre de lâcher prise : Ecouter de la musique classique plutôt que du Hard Rock, prendre un repas léger pauvre en matière grasse, éliminer de votre environnement les ordinateurs et portables qui stimulent votre éveil, transformer votre chambre, qui ne doit pas devenir un deuxième bureau, en un cocon propice à la détente.Et quand arrivera le moment d’aller vous coucher, il sera alors temps de prendre les plantes du sommeil.

Si vous êtes encore agité et que vous avez du mal à calmer votre nervosité, la passiflore sera la mieux adaptée. En plus, elle offre l’intérêt de favoriser un sommeil plus réparateur. Sa meilleure associée est l’eschscholtzia car cette plante prévient les réveils nocturnes et améliore la qualité du sommeil profond. Et si vous avez des difficultés digestives ? Dans ce cas, le basilic complète parfaitement cette formule végétale. Un dernier allié, enfin, permet d’accéder à un sommeil réparateur : La mélatonine. Naturellement secrétée par la glande pinéale, cette hormone informe le cerveau qu’il fait sombre et qu’il est le temps de dormir. C’est pourquoi elle est produite dès le début de la soirée et jusque 3 à 4 heures du matin. Sa production peut cependant être perturbée, notamment si on place son organisme dans un contexte stressant. 

Pour retrouver un sommeil de qualité, il est important de prendre soin de soi naturellement tout au long de la journée et avant le coucher par de petites attentions naturelles qui viendront contrer les mauvaises habitudes et périodes de stress. 

 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :