Les plantes qui aident à retrouver le sommeil

Publié le 14 Mai 2007 à 2h00 par Rédaction E-sante.fr
En cas d'insomnies occasionnelles les plantes peuvent apporter une aide confortable. Quatre plantes sont incontournables en cas de troubles du sommeil : la passiflore, l'escholtzia, la valériane, le houblon.
© Adobe Stock
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Les médicaments de l'insomnie ne sont pas anodins. S'ils permettent de retrouver un meilleur sommeil, ils s'accompagnent souvent d'effets indésirables, dont le plus connu et peut-être le plus dangereux est le phénomène d'accoutumance. C'est pour cette raison qu'ils ne sont délivrés que sur prescription d'un médecin. Seuls les antihistaminiques H1 peuvent être employés en automédication à condition de ne les prendre que sur une courte durée et de façon très occasionnelle. Le Dr Mireille Peyronnet indique dans son livre intitulé "Le sommeil retrouvé" aux éditions Alpen, les quatre plantes incontournables pour améliorer son sommeil.

La passiflore

Elle possède une composante sédative et anxiolytique, mais agit également favorablement sur la fréquence cardiaque et la tension artérielle.

En infusion : 2,5 g (par tasse), 3 à 4 fois par jour.

L'escholtzia

Également dénommée pavot jaune de Californie, cette plante raccourcit le temps d'endormissement. Elle est recommandée lorsque l'anxiété accompagne les troubles du sommeil.

En infusion : 1 à 5 g par jour.

La valériane

Elle réduit le temps d'endormissement et améliore la qualité du sommeil. En plus d'une action sédative, spasmolytique et relaxante, la racine de valériane a également une action sur le système nerveux central. Elle agit donc aussi en cas de tension nerveuse et d'excitabilité.

En infusion : 1 à 3 g une à trois fois par jour.

Le houblon

Cette plante est recommandée en cas d'états neurologiques avec agitation, anxiété et troubles du sommeil.

En infusion : 5 g pour 500 ml infusés pendant 15 minutes, une à deux tasses au coucher.

Trois autres plantes peuvent être recommandées en cas de symptômes associés

  • L'aubépine : en cas de palpitations et de sensation d'oppression associées aux troubles du sommeil.
  • La mélisse : en cas de troubles gastro-intestinaux accompagnants.
  • Le millepertuis : lorsque les troubles du sommeil ont pour origine une dépression.

Il est également possible de bénéficier des bienfaits de ces plantes en recourant aux compléments alimentaires.

Source : "Le sommeil retrouvé", Dr Mireille Peyronnet, éditions Alpen.