Sodas et caféine : pas bon du tout pour les enfants !

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Dimanche 17 Janvier 2016 : 22h41
Mis à jour le Lundi 18 Janvier 2016 : 10h05

Il ne vous vient pas à l’idée d’offrir un café à un enfant après son dessert ! C’est une boisson d’adulte.

Pourtant, vous le laissez boire des sodas qui contiennent de la caféine. Ca n’est pas bon du tout pour lui ! 

PUB

La teneur en caféine dans les sodas n’est pas indiquée sur les étiquettes, c’est probablement pourquoi on n’y fait pas trop attention.

Une canette peut en contenir de 7 à 42 mg, ça dépend des marques.

La caféine, c’est un excitant du système nerveux, nul ne l’ignore et ça excite tout autant celui des enfants que celui des adultes !

Si votre chérubin est un peu trop nerveux, s’il a du mal à s’endormir et s’il boit du soda en sortant de l’école et pire encore, en dînant, peut-être faut-il vous poser la question.

On n’en finit pas de dénombrer les méfaits des sodas chez les enfants.

Ils apportent bien trop de sucre et cela favorise la prise de poids et l'obésité,

ils sont trop riches en phosphore, ce qui n’est pas bon du tout pour leurs os car ça contrarie l’absorption du calcium.

Dernière découverte récente : les sodas seraient responsables des règles précoces chez les petites filles. C’est le résultat d’une étude menée sur 2379 pitchounettes de 9 à 10 ans par des chercheurs américains.

Ils ont tout analysé pendant des années : leur alimentation, leurs boissons, leur mode de vie.

Résultat : celles qui buvaient beaucoup de sodas light (sucrés à l’aspartame mais pas décaféinés) ont eu leur règles avant l’âge de 10 ans. Ce qui est beaucoup trop tôt.

Et la puberté précoce, ça n’est pas bon non plus pour les filles.

Un enfant, ça a besoin de boire de l’eau et du lait. Le soda, c’est uniquement pour les grandes occasions.

Paule

Source : Mueller NT, et coll. Am J Clin Nutr 2015 ; 102 :648-654. DOI: 10.3945/ajcn.114.100958.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Dimanche 17 Janvier 2016 : 22h41
Mis à jour le Lundi 18 Janvier 2016 : 10h05
PUB
PUB
A lire aussi
L'obésité de l'enfant gagne du terrainPublié le 13/08/2001 - 00h00

L'obésité est un fléau qui n'épargne pas les enfants, de plus en plus nombreux dans les pays occidentaux à souffrir de ce problème. L'obésité expose l'enfant à des complications touchant les articulations, la peau et aussi le métabolisme des graisses et des sucres. A long terme, le risquede survenue de maladies cardiovasculaires est également majoré. Toutes aussi préoccupantes sont les répercussions psychologiques de l'obésité qui peuvent perturber l'épanouissement de l'enfant. Il est donc essentiel de prévenir la prise de poids excessive en éduquant l'enfant dès son plus...

La salive en 5 questions/réponsesPublié le 15/10/2015 - 14h51

Notre bouche est le théâtre quotidien de phénomènes chimiques et biologiques multiples conditionnés par la salive, un suc sécrété par les glandes salivaires.  Son rôle physiologique essentiel au corps humain comporte dans le même temps un risque pour la santé puisqu’elle peut...

Plus d'articles