Semaine du Goût : Le déséquilibre alimentaire s’accentue

Alors que se déroule actuellement la semaine du Goût, les médecins tirent la sonnette d’alarme : « les Français mangent de plus en plus mal ». Résultat, selon l’étude l'institut MediQual Research pour le groupe Seb, un quart des patients présentent des déséquilibres alimentaires. Rien d’étonnant à ce que les maladies métaboliques (cardiovasculaire, diabète, obésité…) soient en forte progression. A titre d’exemple, la France comptait 8,5% d’obèses en 1997, contre 14,5% en 2009, ce qui fait quelque 6,5 millions de personnes en excès pondéral !

PUB

A l’origine, notre mode de vie associée à une sédentarité croissante. Nos enfants, par exemple, grignotent entre les repas et font de moins en moins de sport, préférant les loisirs sédentaires : télévision, ordinateur, console de jeux…

Quelles sont les solutions ? Rétablir l’activité physique dans l’emploi du temps des enfants, des adultes et aussi des seniors. Ensuite, prendre le temps de se mettre à table, éviter les grignotages et revenir à des plats préparés cuisinés maison au lieu des plats industriels.

PUB
PUB

La semaine du Goût (du 11 au 17 octobre) peut aider les Français à redécouvrir le vrai goût des aliments et à développer leur goût pour les cuisiner sainement.

Notre conseil : évitez les repas à la va-vite. Plus vous mangez lentement, plus vous mastiquez et plus vous envoyez rapidement à votre cerveau un signal de satiété. De cette façon, vous mangerez en moins grande quantité et vous pourrez choisir plus judicieusement votre déssert, comme une salade de fruits au lieu d’un moelleux au chocolat…

Publié le 14 Octobre 2010 | Mis à jour le 14 Octobre 2010
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Etude de l’Institut MediQual Research, réalisée pour le compte du groupe Seb, octobre 2010.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés