Le régime DASH, c'est quoi ?

© getty

DASH, le dernier régime à la mode, en tout cas aux États-Unis et au Canada, plébiscité par toutes les instances médicales et nutritionnelles et qui, comme la lessive du même nom, fait deux en un : baisser l'hypertension et maigrir.

Décryptage et application.

Publicité

Quelles sont les origines du régime DASH ?

DASH = Dietary Approach to Stopping Hypertension.

En français : Approche Diététique pour Stopper l'Hypertension, soit ADSH, ce qui est un acronyme beaucoup moins frappant !

Il trouve son origine dans deux études DASH et DASH-sodium, la première réalisée en 1997 et la seconde en 2000. Et les résultats spectaculaires obtenus démontrent qu'en modifiant simplement son alimentation, on peut faire baisser sa tension quand elle est trop élevée et de surcroît perdre du poids.

Publicité
Publicité

Première étude DASH : quels ont été les enseignements ?

L'étude DASH a été faite sur 400 personnes divisées en trois groupes :

  • le premier a mangé normalement sa nourriture nord-américaine habituelle donc bien grasse et bien sucrée,
  • le second a consommé la même chose mais avec beaucoup de fruits et de légumes (donc moins de gras et de sucre),
  • le troisième a été soumis au régime DASH : des céréales riches en fibres, beaucoup de fruits et de légumes, des produits laitiers pauvres en lipides, peu de corps gras et surtout très peu de saturés, et peu de sucre : autrement dit une alimentation parfaitement équilibrée. En même temps, on les incitait vivement à se bouger !

Résultat : la tension artérielle des participants des deux premiers groupes a baissé et surtout celle des abonnés au régime DASH. Et ce, au bout de 15 jours. En même temps, leur cholestérol a diminué, surtout le mauvais.

Et bien sûr, ils ont perdu du poids.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 17 Février 2012 : 12h09
Mis à jour le Mardi 18 Mars 2014 : 10h59
Source : National Institutes of Health. National Heart, Blood and Lung Institute, Clinical Practice Guidelines – High Blood Pressure Guidelines (JNC 7), NHBLI
Soft drink consumption. Consumption of carbonated soft drinks. Litres per person per year, 2002. Natiomaster.com
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :