Rappel : des desserts Bio Village Bébé retirés de la vente

L’enseigne Leclerc lance un rappel sur deux de ces produits de la marque Bio Village Bébé. Les petits pots "Mon petit dessert semoule-vanille et "Mon petit dessert chocolat" ne doivent pas être consommés en raison d’un défaut de stabilité.
© Istock

Les parents qui ont acheté des plats Bio Village Bébé, doivent vérifier les étiquettes avant de les servir à leurs enfants. Les pots "Mon petit dessert semoule-vanille" et "Mon petit dessert chocolat" de la marque de distributeur détenue par les magasins Leclerc font l’objet d’un rappel en raison d’un "risque de défaut de stabilité". C’est-à-dire que leur conservation pourrait ne pas être assurée. La qualité gustative des produits peut rapidement être amoindrie. Plus inquiétant, ce défaut peut permettre aux germes et bactéries de se développer plus facilement dans le dessert. Ce qui peut conduire à des intoxications alimentaires.

Les produits ont été commercialisés dans le rayon-libre service à compter du 27 août 2019.

Rappel : les desserts pour bébé incriminés

Voici les indications présentes sur les étiquettes des produits Bio Village Bébé pointés du doigt :

Mon petit dessert Semoule Vanille

  • Code-barres : 3564707152419 01
  • Lot : 205940
  • DLUO/DLC : 04/08/2020

Mon petit dessert Chocolat

  • Code-barres : 3564707152402 01
  • Lot : 205939
  • DLUO/DLC : 05/08/2020

Conditionnement des plats

4 bols de 100G

Estampille sanitaire

FR 29.209.090 CE

Le groupe de grande distribution précise dans son communiqué “Par mesure de précaution, il est demandé aux personnes qui en auraient acheté, et qui en détiendraient encore, de ne pas les consommer et de les rapporter au magasin”.

Les clients seront remboursés au moment de la restitution des desserts incriminés.

Pour plus d'informations, le fabricant est joignable au numéro gratuit suivant : 0 800 24 36 36.

Diversification alimentaire : quand la commencer ?

Les premiers mois de sa vie, le bébé a uniquement besoin de lait qu’il soit maternel ou infantile. Il doit, en effet, constitue l’essentiel de son alimentation jusqu’à l'âge de 6 mois.

Toutefois, il est possible de débuter la diversification alimentaire après les 4 mois révolus de l’enfant.

Pour lui faire découvrir les aliments, il est possible de :

  • mettre des légumes mixés ou petits pots dans un biberon de lait ;
  • lui donner des compotes ou purée directement à la cuillère avant ou après le biberon ou la tétée.

Si vous préparez les plats vous-même, la cuisson des légumes se fait à l’eau ou à la vapeur, sans ajout de sel. Les haricots verts, les épinards, les courgettes sans pépins et sans peau, les carottes, les blancs de poireau sont particulièrement bien tolérés par l’estomac des petits.

De leur côté, les fruits se mangent crus ou cuits écrasés sans ajout de sucre (poire, pêche, banane, etc.). 

La diversification alimentaire doit se faire progressivement. Il est ainsi recommandé de proposer un légume/fruit à la fois (un par jour) afin que le bébé se familiarise avec le goût. Cela permet aussi de mieux identifier les possibles allergies. De plus, il faut lui présenter toutes les classes alimentaires. Ainsi tout comme les fruits et les légumes, les viandes, les poissons et les œufs doivent aussi donnés sous forme mixée, écrasée ou hachée.

Respecter le rythme de bébé

La Sécurité Sociale rappelle dans son guide petite enfance qu’il est important de suivre le rythme de l’enfant. Elle explique "Tous les bébés sont différents. Certains sont contents de découvrir de nouveaux aliments. D’autres sont moins ravis, et la diversification prend un peu plus de temps. Pas de panique : vous pouvez continuer à lui donner du lait pour assurer ses apports alimentaires. Il n’est pas à quelques jours près".

Il est également important de respecter les goûts et préférences des petits afin de ne pas de créer de dégoût ou d’opposition systématique au moment des repas.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :