Pourquoi un aliment est complet ?

Alors qu’il n’existe pas d’aliment complet, dans le sens où il apporterait tous les nutriments nécessaires à nos besoins à lui seul, nous pouvons en revanche choisir des aliments complets, c’est-à-dire non raffinés, tels que les céréales complètes, le pain complet, les pâtes complètes, etc. Petit tour d’horizon sur les aliments complets et leurs bénéfices santé.
© Istock

Un aliment complet, c’est quoi ?

Appliqué aux céréales, le terme "complet" signifie que l’on a gardé son grain en entier, c’est-à-dire avec l’amande, le germe et l’enveloppe.

A l’opposé, on parlera d’une céréale raffinée, dépourvue de son enveloppe, par principe d’abrasion. Un aliment complet affiche donc une couleur plus foncée qui tire vers le brun dû au son qu’il contient.

Quels sont les aliments complets ?

Ce sont ceux qui sont élaborés avec des céréales complètes (avoine, riz, seigle, orge, sarrasin…) avec une gamme très large : pain complet, au son, au seigle, aux céréales, pâtes alimentaires complètes, riz complet, farines de blé complet, de sarrasin, biscottes, muesli, etc.

Quels sont les intérêts de consommer un aliment complet ?

Le son et le germe des céréales apportent de nombreux avantages nutritionnels. Bien plus riches en fibres, les céréales qui conservent le son, régulent davantage notre transit intestinal tout en augmentant notre sensation de satiété.

C’est donc un allié pour lutter contre la constipation et l’envie de grignoter. A titre de comparaison, le pain « standard » apporte en moyenne 3 g de fibres pour 100 g alors que le pain complet en contient 7% (source : table Ciqual de l’Anses). Idem pour le riz complet cuit qui dans sa version complète apporte trois fois plus de fibres (2,3% contre 0,8% pour le riz blanc cuit ; source table Ciqual de l’Anses).

Côté vitamines, le groupe B est bien plus présent dans la version complète (B1, B2, B3, B5, B6 et B9) et côté minéraux, davantage de magnésium, fer, manganèse, zinc et sélénium.

Quant au germe, il renferme des acides gras et de la vitamine E, véritable antioxydant qui permet de ralentir le vieillissement de nos cellules.

Certaines études scientifiques ont par ailleurs montré l’intérêt de consommer davantage de fibres pour aider à la baisse du taux de cholestérol (surtout le LDL, le mauvais).

Doit-on passer au tout complet ?

Même s’ils sont nutritionnellement plus intéressants, les aliments complets consommés en excès peuvent irriter la muqueuse de nos intestins. Il ne faut donc pas bouder les céréales raffinées, à condition de varier son alimentation avec des aliments complets mais aussi avec suffisamment de fruits et de légumes.

Certains préfèrent les versions "semi-complets" plus digestes et moins forts en goût. Et pour une santé optimale, mieux vaut opter pour des aliments complets Bio, dépourvus de pesticides.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.