Pourquoi le scorbut, maladie révolue, fait son retour dans les pays développés

© Istock

Le scorbut, causé par une carence en vitamine C, est une maladie que l'on croyait disparue. Elle refait pourtant surface dans les pays développés, chez les personnes qui gardent de mauvaises habitudes alimentaires. 

PUB

Le scorbut, maladie que l'on pensait disparue depuis des siècles, refait surface dans les pays développés. C'est ce que nous prouve Vitamania, un documentaire sorti à l'été 2018. Dans celui-ci apparait notamment Sonny Lopez, une victime américaine de la "maladie des marins".

Hémorragies diffuses, saignement des gencives, déchaussement dentaire, troubles de la cicatrisation, grande fatigue... Le scorbut est une maladie qui peut s'avérer mortelle. Elle est causée par une alimentation faible en fruits et légumes, à l'origine d'une carence en vitamine C. Cette vitamine, dite "antiscorbutique", est essentielle au fonctionnement du corps humain.

PUB
PUB

Plusieurs cas diagnostiqués

Lorsque les premiers symptômes du scorbut sont apparus, "je pensais avoir une sorte de maladie vicieuse et j'avais vraiment très peur" a déclaré Sonny Lopez. L'américain, très pauvre, a passé des années à ne manger qu'un seul repas par jour, d'où ses carences. Le Dr Eric Churchill, chargé de le soigner, a expliqué que Lopez n'était pas son premier patient à souffrir de scorbut.

"Nous avons diagnostiqué notre premier cas il y a cinq ou six ans. Il s'est présenté à l'hôpital dans un état dramatique. C'était une personne qui souffrait d'une maladie mentale et ne mangeait que du pain et du fromage" a confié le médecin au journal ScienceAlert. Depuis, le thérapeute estime avoir diagnostiqué entre 20 et 30 autres cas de scorbut.

Consommer des fruits et des légumes, surveiller son taux de vitamine C...

Mais comment expliquer une résurgence de cette maladie, autrefois cantonée aux navires sur lesquels il était difficile de consommer des provisions fraîches ? Les personnes qui ont un budget limité "ont tendance à choisir des aliments riches en matières grasses, en calories et très nourrissants" répond le Dr Eric Churchill. Elles boudent ainsi souvent les fruits et légumes, qui peuvent paraître trop chers pour leur apport calorique. Ce sont pourtant des aliments indispensables à notre bonne santé. Pour bénéficier de tous leurs bienfaits, il est conseillé de ne pas trop les cuire.

Pour se prémunir du scorbut, il convient de surveiller son taux de vitamine C. L’apport recommandé est de 75 à 90 milligramme (mg) par jour. Une portion de fruit ou légume en apporte 20 à 30 mg.

Publié le 17 Août 2018
Auteurs : Aline Garcin, journaliste santé
PUB
PUB

Contenus sponsorisés