3 maladies qui peuvent expliquer une grande fatigue

© Istock
Si la fatigue ne disparaît pas avec le repos et n’est pas juste occasionnelle, alors il est possible qu’elle soit le symptôme de maladies plus sérieuses. Fatigue au réveil, fatigue en fin de journée, essoufflement, difficultés à se concentrer, cela peut révéler des problèmes de diabète, de dépression ou encore d’anémie.
PUB

Le diabète, une maladie associée à la fatigue

Dans le diabète de type 1, qui concerne les personnes jeunes, on note 2 symptômes : une grande soif mais aussi une forte fatigue. En ce qui concerne le diabète de type 2, la fatigue est un signe caractéristique mais qui n’intervient pas seul. Elle est généralement associée à un surpoids. Pour vérifier si la personne ne souffre pas de diabète, il convient de faire une prise de sang et de tester la glycémie.

PUB
PUB

La fatigue, un symptôme de la dépression

La fatigue psychique est une caractéristique de la dépression. Si la personne est fatiguée dès le réveil sans avoir fait le moindre effort physique, si son humeur est triste, mélancolique, si elle se décourage facilement, alors elle est probablement dépressive. Il convient de consulter son médecin voire un psychothérapeute.

L’anémie, une des principales causes de grande fatigue

En cas de carence en fer, c'est-à-dire d’anémie, l'un des premiers signes est une fatigue physique intense non justifiée par une augmentation de l’activité physique. Faiblesse musculaire, essoufflement, palpitations associés à une pâleur du visage, à la perte de cheveux, à des ongles striés sont révélateurs d’une carence en fer. Cela est surtout observé chez les femmes adultes non ménopausées, en raison de la perte de fer lors des règles. Une supplémentation en fer peut alors être prescrite.

Publié le 15 Août 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé