Fruits, légumes : 6 erreurs qui ballonnent !

Ventre gonflé, flatulences, sensation de lourdeur... Derrière leurs bienfaits santé, les fruits et les légumes peuvent être à l'origine d'inconfort intestinal. Vanessa Bedjaï-Haddad, diététicienne-nutritionniste, nous liste les erreurs à l'origine de ballonnements. 
© Istock

Erreur 1 : Trop de fruits secs !

Raisins secs, pruneaux, figues, dattes... Les fruits secs ont le défaut d'être riches en fibres insolubles. "Dans les aliments, il y a deux types de fibres  : les fibres solubles et les fibres insolubles" commence Vanessa Bedjaï-Haddad. "Les fibres solubles, parce qu'elles se gonflent d'eau, sont douces pour l'intestin. Alors que les fibres insolubles, elles sont à tendance irritante" continue la praticienne. Et lorsque la paroi intestinale est irritée, les gaz ne se font pas attendre.

Quant aux légumes secs, ils contiennent des galacto-oligosaccharides (GOS). Plusieurs études ont établi un lien entre GOS et syndrome du côlon irritable. En cas d'intolérance, donc, on évite les lentilles, les haricots ou encore les pois chiches.

Erreur 2 : Déguster les préparations industrielles

"Il y a un excès de fructose dans les jus, d'autant plus s'ils sont industriels" avertit Vanessa Bedjaï-Haddad. Le fructose est un sucre naturellement présent dans les fruits. Consommé en excès, il provoque des lourdeurs au niveau intestinal, notamment des ballonnements. Attention également aux confitures, de véritables "concentrés de fructoses" selon notre experte.

Outre ce sucre, "souvent on rajoute des polyols" informe la diététicienne. Ces édulcorants, largement utilisés dans l'industrie alimentaire, ont la fâcheuse tendance à faire gonfler le ventre.

Erreur 3 : Les manger avec la peau ou les pépins !

Pourquoi on évite de manger les fruits et les légumes avec la peau ? "Parce que ce n'est pas très digeste, c'est plus épais et ça va irriter la muqueuse au passage" répond Vanessa Bedjaï-Haddad. On destine donc la peau des fruits et des légumes à la poubelle plutôt qu'à notre estomac.

Même traitement pour les pépins, qui sont fermentescibles "c'est-à-dire rapidement fermentés par les bactéries du côlon" précise la thérapeute. Avec à la clé : plus de gaz !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.