Scorbut : attention aux diabétiques !

© Istock

Autrefois, le scorbut touchait particulièrement les marins qui parcouraient la mer durant de longs mois et n’avaient pas accès à une alimentation riche en fruits et en légumes. En 2015, le cas de 3 enfants de milieux favorisés atteints de troubles du comportement alimentaire, était rapporté dans le Journal de Pédiatrie.

Publicité

Un apport insuffisant en vitamine C

Le scorbut est causé par une carence en vitamine C. Elle se caractérise par une anémie, des gencives inflammatoires, des dents qui se déchaussent et tombent, une dégénérescence musculaire. Aujourd’hui, sauf cas particuliers (personnes désocialisées), la maladie a disparu dans la population générale. Néanmoins, en 2003, une enquête sur des adolescents américains constatait des cas de scorbut chez ceux dont l’alimentation était pauvre en végétaux.

Publicité
Publicité

Les diabétiques, une population à surveiller

Plus récemment, une étude menée sur des personnes diabétiques et publiée dans Diabétic Medicine, a tiré la sonnette d’alarme. Après avoir constaté que les ulcères aux jambes de 11 patients diabétiques obèses ne se refermaient pas, Jenny Gunton, directrice du Centre de recherches sur le diabète, l’obésité et l’endocrinologie de l’Institut Westmead de Sydney, a eu l’idée de mesurer leur taux de vitamine C, indispensable à la formation du collagène et des tissus conjonctifs. Résultat : tous étaient en déficit. Soit ils ne consommaient pas ou peu de fruits et légumes frais, soit ils les faisaient trop cuire, détruisant au passage l’indispensable nutriment. Après une cure de vitamine C, toutes les plaies se sont refermées en quelques semaines.

Selon la diabétologue, certains diabétiques éviteraient de manger des fruits pour réduire leur taux de glycémie (sucre dans le sang). L’apport en vitamine C recommandé est de 75 à 90 mg par jour. Une portion de fruit ou légume en apporte 20 à 30 mg.

Publié par Brigitte Bègue, journaliste santé le Mardi 13 Décembre 2016 : 16h50
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h26
Source : Étude « Vitamin C deficiency and diabetes mellitus – easily missed? », J. Gunton, Diabetic Medicine, 2016.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés