On connaît le nombre de pas qu’il faut faire chaque jour pour être en bonne santé

Publié le 03 Juin 2019 par Sophie Raffin, journaliste santé
Bonne nouvelle pour les moins sportif.ve.s d'entre nous... Selon une nouvelle étude, il ne serait pas nécessaire d'atteindre les 10 000 pas quotidiens recommandés par l'OMS pour bénéficier des effets positifs de la marche. Réaliser 4 400 pas par jour serait suffisant pour diminuer ses risques de mort précoce.
PUB
© Istock

Marcher est bon pour la santé. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande même de faire 10 000 pas quotidiens, soit 30 minutes de marche. Toutefois pas la peine de faire le tour du pâté de maisons, si l'on n'a pas atteint cet objectif. Selon une nouvelle étude publiée par la revue JAMA Internal Medicine, cette activité aurait des effets bénéfiques sur notre santé dès 4 400 pas par jour.

La marche fait baisser le risque de décès précoce

Ne parvenant pas à connaître avec certitude l’origine scientifique de la recommandation des 10 000 pas par jour, des chercheurs américains et japonais ont décidé d'examiner la corrélation entre le nombre de pas, l'intensité de la marche et le taux de mortalité.

PUB

Pour cela, les scientifiques ont enregistré le nombre de pas réalisés pendant 7 jours par 16 741 femmes dont l'âge moyen était de 72 ans grâce à un podomètre. Les participantes qui faisaient 4 400 pas quotidiens présentaient un taux de mortalité moins élevé pendant les 4 années de l'étude par rapport à celles qui marchaient 2 700 pas.

De plus, les chercheurs ont remarqué que plus la marche était longue plus le taux de mortalité chutait. Néanmoins, cette tendance baissière se stabilise une fois le seuil de 7 500 pas par jour atteint. En revanche, pas la peine de se presser pendant le trajet. Selon les données recueillies, l'intensité de l'exercice n'aurait pas d'impact sur la santé.

PUB

8 Françaises sur 10 font moins de 10 000 pas par jour

Les résultats de cette recherche sont une bonne nouvelle, car nous sommes nombreuses à ne pas parvenir à nous détacher de notre mode de vie très sédentaire. Selon la récente étude sur le niveau d’Activité Physique et Sportive de la population française et européenne menée par l'association Attitude Prévention et l’Irmes, 8 Françaises sur 10 font moins de 10 000 pas par jour.

PUB

Près d’une sur trois n’atteint pas les 5 000 pas quotidiens et 57% des sondées font moins de 7 500 pas par jour. De plus en moyenne, les Françaises réalisent 7 578 pas... soit un des seuils relevés par l'étude des Américains et des Japonais pour être en bonne santé.

Une sédentarité encore importante

Si la sédentarité reste importante, c'est en grande partie dû à nos modes de vie. En moyenne, les Européennes sont assises 7 heures par jour (7h25 pour les Françaises). Parmi les plus actives, on trouve les Finlandaises avec 5h47 de temps sédentaire.

De plus, près de 7 femmes sur 10 sous-estiment les risques qu’induit la sédentarité sur la santé. Pour contrer les effets néfastes du fait de rester assis.e à son bureau toute la journée, une recherche parue en avril dernier recommandait d'aller au travail à pied. D'autres astuces permettent aussi de se mettre en marche : comme faire une balade pendant sa pause repas ou aller jusqu'au bureau de son collègue pour lui donner une information plutôt que de lui envoyer un mail.

PUB

Les principaux freins des femmes interrogées qui ne faisaient pas d'exercice physique, sont liés à leur vie professionnelle : les contraintes horaires (42%) et la disponibilité de l’offre (34%). Parmi les raisons personnelles, elles citent le manque de motivation (36%), devant le manque de temps (20%) et le coût (17%). Les deux raisons qui pourraient les inciter à un changement de comportement seraient une recommandation médicale (24%) et de pratiquer une activité en famille ou avec des amis (23%).

Source : Association of Step Volume and Intensity With All-Cause Mortality in Older Women, JAMA Internal Medicine, le 29 mai 2019
8 Françaises sur 10 font moins de 10 000 pas par jour, sondage de l’association Attitude Prévention et l’Irmes, le 24 mai 2019
Activité physique pour les adultes, OMS
PUB