Obésité : nos enfants en danger

© Istock

Aujourd'hui en France, 19% des enfants entre 9 et 12 ans sont considérés comme en surpoids ou obèses. Si l'on ne fait rien, cette population pourrait passer à 40% d'ici dix ans. Afin d'éviter cette catastrophe annoncée, apprenons à nos enfants certaines règles hygiéno-diététiques de base.

PUB

Une bonne santé se construit dès le plus jeune âge

  • Faire trois repas par jour en prenant bien le temps de manger afin d'obtenir la sensation de rassasiement et de satiété : petit-déjeuner, déjeuner et dîner.
  • Un repas doit se composer d'une entrée, d'un plat, d'un laitage et d'un fruit afin d'apporter à l'organisme tous les nutriments nécessaires et en quantité équilibrée.
  • Respecter un bon équilibre alimentaire, c'est-à-dire « ne pas manger trop gras et raisonnablement sucré », manger des féculents une fois par jour (de préférence au déjeuner) et des légumes verts une fois par jour.
  • Prendre des collations si nécessaire, c'est-à-dire en cas de sensation de faim.
  • En revanche, éviter les grignotages et les compulsions. Il faut écouter son organisme et apprendre à reconnaître la sensation de faim (qui vient du ventre) de l'envie de manger (qui vient de la tête).
  • Ne jamais donner autre chose que de l'eau.
  • Pratiquer une activité physique. Elle doit être de faible intensité, mais quotidienne, comme par exemple 45 minutes de marche par jour.
  • Eviter le tabagisme, le mieux étant de ne jamais commencer et éviter l'exposition à la fumée des autres.
  • Ne pas imposer un régime restrictif à taux calorique bas. Il faut inversement chercher à modifier l'alimentation en fonction des goûts et des habitudes de l'enfant en surpoids, pour obtenir un amaigrissement lent et progressif afin d'atteindre le poids de régulation propre à chacun.
  • Surveillez l'enfant et particulièrement sa courbe de croissance (poids/taille). Dès que cette courbe sort de la normale, vous devez prendre immédiatement des mesures adaptées quel que soit l'âge de l'enfant. Vous pouvez consulter votre pédiatre ou un diététicien.
  • Afin d'aider un jeune à lutter contre un problème de poids, instaurez un système d'encouragement et de suivi par des consultations diététiques à fréquence régulière (tous les trois mois).
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 05 Novembre 2003 : 01h00
Source : Conférence de presse Pfizer, Salon Forme & Santé, le 16 octobre 2003.