Moins de sel, même en cas de préhypertension !

En cas d'hypertension, il est nécessaire de limiter sa consommation de sel. Mais cette mesure se révèle aussi extrêmement bénéfique pour les personnes dont la tension artérielle n'est pas, par définition, trop élevée, mais juste à la limite. C'est ce que l'on appelle la préhypertension.
Publicité

L'hypertension : un des principaux facteurs du risque cardiovasculaire

L'hypertension étant un puissant facteur de risque cardiovasculaire, elle doit être impérativement et rapidement prise en charge. Il faut également savoir que toute baisse, même faible, s'avère bénéfique. L'hypertension se définit par des chiffres tensionnels supérieurs à 140/90 mmHg. C'est à partir de cette limite que l'on décide classiquement de la prendre en charge. Le traitement repose sur des mesures hygiéno-diététiques, qui si elles ne se révèlent pas suffisantes pour normaliser la tension artérielle, sont associées à la prescription de médicaments antihypertenseurs.

Publicité
Publicité

Faut-il traiter la préhypertension ?

A noter également que si l'avancée en âge constitue un autre des facteurs de risque cardiovasculaire, des sujets jeunes peuvent, eux aussi, présenter des risques et notamment une hypertension, et parfois également une préhypertension. Appelée auparavant "hypertension artérielle limite", la préhypertension est une situation fréquente et les médecins hésitent souvent, en dehors des conseils hygiéno-diététiques, à la traiter par des médicaments.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 30 Avril 2007 : 02h00
Source : Cook N. et coll., British Medical Journal, édition accélérée en ligne, avril 2007.