Le lait n’est bon pour la santé que sous forme fermentée (yaourts, fromages)
Sommaire

Comment expliquer la différence entre le lait et les laits fermentés ?

Selon les chercheurs, le lait frais est très riche en D-galactose qui est un facteur inflammat oire. C’est ainsi que chez ceux qui consomment davantage de lait on retrouve plus de 8-iso-PGF2α dans leurs urines et d’interleukine 6 dans leurs sérums, deux marqueurs du stress oxydatif qui augmentent les risques cardiovasculaires (hypertension, cholestérol, insulinorésistance) et accélèrent la perte de calcium par les os. C’est le phénomène inverse qui est observé avec les produits à base de laits fermentés qui ont un profil plus cardioprotecteur.

Importance des suppléments de calcium, de la vitamine D

Concernant l’effet de lait sur la prévention de l’ostéoporose, il est intéressant de noter que si toutes les participantes de l’étude présentaient des profils similaires (âge, niveau éducatif, tabagisme, alcool, etc.), elles différaient sur un plan : celles qui buvaient davantage de lait frais devaient se sentir protégées, car elles prenaient moins de calcium, de vitamine D ou de traitements hormonaux que les autres. A contrario, ces traitements pourraient avoir contribué au meilleur résultat de celles qui en prenaient, mais ce point n’a pas été vérifié par les chercheurs.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :