Intoxication alimentaire : premiers suspects, les concombres !

© getty

Le nombre cas augmente progressivement : on dénombre aujourd’hui 10 décès et un millier de personnes infectées. L’agent en cause est une bactérie, Escherichia coli enterohémorragique, présente dans des concombres espagnols ayant été importés en Allemagne.

PUB

Le foyer infectieux est allemand

Cette intoxication alimentaire transite via l’Allemagne. En effet, le foyer infectieux est allemand et tous les autres cas européens ont été enregistrés chez des personnes ayant séjourné en Allemagne. C’était par exemple le cas des 3 Français infectés, dont l’état de santé n’est pas inquiétant. Pourtant, selon le Centre européen de prévention de contrôle des maladies, la bactérie en cause peut provoquer des diarrhées sanglantes, mais aussi des atteintes rénales ou digestives graves.

Les concombres infectés proviennent de deux exploitations espagnoles situées à Malaga et Alméria, qui exportent la totalité de leur production vers l’Allemagne. À noter qu’une réexpédition vers un grossiste de Bretagne a eu lieu. Les produits non distribués ont été retirés de la vente. Que l’on se rassure, selon la Direction de la consommation et de la répression des fraudes, il est peu probable que des gens qui auraient déjà mangé du concombre en Bretagne déclarent la maladie, le délai d’incubation de la maladie étant de cinq à sept jours.

PUB
PUB

En revanche, plus inquiétant, les tomates et les salades sont aussi suspectes.

La salade et les tomates suspectes, elles aussi…

Il semblerait que 20% des victimes de cette intoxication alimentaire n’auraient pas mangé de concombre. E coli pourrait donc être véhiculé par d’autres aliments, notamment les tomates et les salades. Mais en théorie, tous les fruits et les légumes crus ou la viande mal cuite peuvent aussi être contaminants.

Selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), « les premiers résultats des investigations épidémiologiques en cours en Allemagne suggèrent que cette épidémie serait liée à la consommation d’un produit végétal consommé cru (tomates, concombre ou salades vertes). Les autorités sanitaires allemandes recommandent de cuire les légumes crus pendant dix minutes à 70°C ».

Dans ce contexte, les autorités sanitaires rappellent les règles d’hygiène habituelles : se laver les mains avant chaque repas et après chaque passage aux toilettes et, concernant les fruits et légumes, les laver, les éplucher ou les faire cuire avant de les consommer.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 30 Mai 2011 : 15h09
Mis à jour le Lundi 30 Mai 2011 : 15h09
Source : Institut de veille sanitaire (InVS), 26 mai 2011 ; Ministère de la Santé, 30 mai 2011.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés