Intestin : chouchoutez votre microbiote !

© Istock

Pourquoi ? Parce que ces milliards de bactéries, rgroupées sous le nom de microbiote, oeuvrent sans arrêt dans votre intestin pour vous protéger de toutes sortes de maux. Mais elles ont aussi une influence déterminante sur votre appétit et par conséquent sur votre poids. Comment chouchouter votre microbiote?

PUB

Le microbiote : cent mille milliards de bactéries

Il y a beaucoup de monde dans votre intestin. On y trouve toutes sortes de micro-organismes comme des levures, des virus aussi, mais principalement des bactéries. On estime à cent mille milliards le nombre de celles qui tapissent les 400 m2 de votre tube digestif. Ce microbiote - c'est le nom que les scientifiques ont donné à cette population - pèse de 1 à 5 kg. La taille de ces bactéries varie de 1 à 10 microns (1 micron = 0,0001 cm). On ne peut donc les observer qu'avec des méthodes ultra-performantes qui ont été mises au point seulement depuis quelques années.

Ce sont des êtres qui possèdent seulement une cellule, mais celle-ci contient tout: des protéines, des lipides, des glucides et de l'ADN, le support de l'hérédité. Ces bactéries se rerpoduisent (en se divisant en deux), mènent une vie très active pendant un certain temps puis meurent et s'évacuent aux toilettes.

PUB
PUB

Elles jouent un rôle important dans un grand nombre de nos fonctions: c'est pourquoi la Recherche scientifique oeuvre tous azimuts depuis quelques années sur ce sujet.

Il y a plusieurs centaines d'espèces différentes de bactéries dans ce microbiote intestinal. On sait depuis peu qu'il en existe trois grands groupes, tout comme il existe différents groupes sanguins. D'ici quelques années, vous pourrez certainement savoir si vous appartenez au groupe des Bactéroïdes, ou à celui des Prevotella, ou encore à celui des Ruminococcus.

Le microbiote : d'où vient-il ?

Quand un bébé vient au monde, son intestin est stérile. les premières bactéries qui vont le coloniser sont celles de sa maman qu'il rencontre dans son vagin pendant sa naissance. Puis celles de sa peau quand il rejoint ses bras. Il va peu à peu, pendant ses une à trois premières années, construire son microbiote avec les bactéries du lait qui le nourrit, et avec celles des autres aliments ensuite. Mais aussi avec toutes celles qu'il va rencontrer autour de lui car il y en a partout : sur la peau, dans l'air, dans la terre, sur tous les objets. Il ne faut pas trop s'affoler quand un bébé cavale partout à quatre pattes, touche à tout et suce des objets divers et variés, y compris un torchon ou la serpillère! C'est ainsi qu'il construit son microbiote.

Ensuite, celui-ci reste à peu près stable toute la vie, sauf quand on le démolit à coups d'antibiotiques. Puis, hélas, il commence à se détériorer à partir de 65 ans.

Publié le 05 Janvier 2016 | Mis à jour le 19 Janvier 2016
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
Source :  Enterotypes of the human gut microbiome, M Arumugam and al, Nature, 12 mai 2011;473(7346):174-80
 An obesity-associated gut microbiome with increased capacity for energy harvest, P.
Voir + de sources
J. Turnbaugh et al., Nature, 444, 1027, 2006.
 Gut Commensal E. coli Proteins Activate Host Satiety Pathways following Nutrient-Induced Bacterial Growth. Jonathan Breton - Serguei Fetissov. Cell Metabolism  24 novembre 2015
La rédaction vous recommande sur Amazon :