Les Français mangent encore et toujours trop salé !

© getty

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) constate bien une diminution de la consommation de sel de la part des Français. Mais c’est encore insuffisant en termes de bénéfices pour la santé !

PUB

Une baisse de la consommation de sel, mais insuffisante

Les apports en sel des Français ont baissé depuis 2003, résultat des recommandations de l’Anses lancées depuis 2002 pour diminuer la teneur en sel de certains aliments.

En effet, l’industrie agroalimentaire a effectivement freiné sur le sel. Sur la base d'un suivi effectué sur 48 aliments répartis dans 8 grandes familles, « la teneur en sel a baissé de 4% ». Selon les extrapolations de l’Agence à l'ensemble des aliments, on peut considérer que « la teneur en sel a diminué de 10% ». C’est bien, mais insuffisant, les objectifs du PNNS étant de 20%.

PUB
PUB

Alors que l’OMS a fixé la consommation moyenne de sel à 5 g par jour, la France s’est fixée comme premier objectif une consommation de 8 g pour les hommes et de 6,5 g pour les femmes. Or nous en sommes aujourd’hui à 8,7 g pour les hommes et 6,7 pour les femmes.

Rappelons que l’excès de sel n’est pas bénéfique pour la santé. Trop de sel augmente le risque d’hypertension, de maladies cardiovasculaires, de cancer, mais aussi d’ostéoporose (le sel favorise les pertes de calcium, ce qui est particulièrement néfaste chez les jeunes en croissance et chez les personnes âgées).

En pratique, comment diminuer votre consommation de sel ?

Si les industriels font de leur côté des efforts pour limiter la quantité de sel dans leurs produits, vous aussi, modifiez vos habitudes :

  • pas de sel à table,
  • moins de sel lors de la cuisson,
  • limitez les aliments très salés (charcuteries, fromages, pain…),
  • diminuez votre consommation de produits industriels, lesquels en cachent encore de grandes quantités : biscuits, soupes, plats préparés, etc.

Pour limiter le sel, rien de tel qu’une cuisine maison, à partir d’aliments de base, dont vous maîtrisez totalement l’ajout de sel.

Reprenez la main sur le sel !

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 09 Novembre 2012 : 15h28
Mis à jour le Vendredi 09 Novembre 2012 : 15h42
Source : Communiqué de presse de l’Anses, 9 novembre 2012, http://www.anses.fr/.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés