Fêtes de fin d'année : les produits de Noël dont il faut se méfier, selon Foodwatch

Foie gras, saumon, caviar… l’association de défense des consommateurs Foodwatch épingle la composition de plusieurs produits de fêtes. On vous dit tout sur ces plaisirs du repas de Noël qui se révèlent nocifs pour la santé.
Fetes de fin d-annee : les produits de Noel dont il faut se mefier, selon Foodwatch

Lors des préparatifs des repas de fêtes de fin d’années, on a tous tendance à vouloir se faire plaisir… et on oublie de vérifier les étiquettes des produits. Alors que les rayons des supermarchés commencent à se remplir avec les mets de Noël, l’association de défense des consommateurs Foodwatch mets en garde les consommateurs : "pour s’inviter à votre festin de Noël, les industriels font roucouler leurs produits avec du chic, des paillettes, de l’excellence suremballée et de pompeuses promesses". Or, certains ont des compositions pouvant être problématiques pour la santé : additifs controversés, taux de sucre minimisé…

L’organisation a  repéré 5 produits de fêtes dont il faut se méfier. Elle les propose d'ailleurs au vote de pire "Casserole d’or", c’est-à-dire la pire arnaque sur l'étiquette en cette période de fêtes. 

"En l’absence d’action de la part des autorités, nous exposons publiquement les marques qui trichent afin que ces abus cessent", explique Camille Dorioz, responsable de campagnes chez Foodwatch France dans un communiqué du 1ᵉʳ décembre 2020.

Retrouvez les aliments de fête incriminés par Foodwatch dans ce diaporama. 

Additif : qu’est-ce que c’est ?

Un additif alimentaire est une substance ajoutée aux denrées lors de leur fabrication, transformation, conditionnement, transport ou même stockage et se retrouve alors dans la composition du produit fini. Ces composés ont plusieurs fonctions possibles : 

  • garantir la conservation ;
  • améliorer le goût ou l’aspect ;
  • donner de la texture (épaississants, gélifiants…) ;
  • garantir la stabilité du produit.

La présence d’un additif est mentionnée dans la liste des ingrédients d’un plat soit par leur code (E suivi de 3 ou 4 chiffres), soit par leur nom. L’ANSES assure sur son site internet : "Un additif n'est autorisé en alimentation humaine que s'il ne fait pas courir de risque au consommateur aux doses utilisées. Mais la preuve de leur innocuité ne suffit pas. Pour pouvoir être utilisée, une substance doit aussi faire la preuve de son intérêt".

Ainsi, plus de 320 additifs sont autorisés dans les produits alimentaires transformés en Europe. Toutefois, de nombreuses publications scientifiques font part de leurs inquiétudes face à ces substances. Certaines sont soupçonnées d’être cancérigènes ou d’augmenter les risques de certains troubles (allergies, maladies cardiovasculaires, troubles du comportement…).

Un tiers des additifs sont “peu recommandables”

Lors d’une enquête menée en 2018, L'organisation 60 millions de consommateurs a estimé qu’un tiers des additifs autorisés sont peu recommandables.

"Parmi ceux-ci on peut citer les nitrates et nitrites (E249, E250, E251, E252), ces conservateurs très présents dans les charcuteries, qui sont associés à un risque accru de cancer du côlon. Les caramels élaborés au moyen d’ammoniaque ou de sulfite d’ammonium (E150c, E150d), utilisés par l’industrie agro-alimentaire dans une grande variété d’aliments, peuvent contenir des substances immunotoxiques à forte dose et suspectées d’être cancérigènes. Quant aux colorants azoïques (E102, E104, E110, E122, E124, E129), souvent présents dans les confiseries, ils pourraient contribuer à l’hyperactivité chez l’enfant", explique l’organisation.

Foie gras de carnard entier du sud-ouest Pierre de Chaumeyrac : un additif cancérigène

1/9
Fêtes de fin d'année : les produits de Noël dont il faut se méfier, selon Foodwatch

Ce produit marque repère (E.Leclerc) contient un conservateur. "Un conservateur dans une conserve ? Pour quelle utilité ? Pire, il s’agit de nitrite de sodium qui peut contribuer à la formation de composés cancérogènes dans notre estomac", met en garde Foodwatch.

Nordland - Succédané de caviar aux six additifs

2/9
Fêtes de fin d'année : les produits de Noël dont il faut se méfier, selon Foodwatch

"L’étiquette aguiche avec sa mention plutôt gonflée : succédané de cavia. Le produit, vendu plus de 54 euros le kilo, contient du faux caviar avec des additifs dont les controversés E150d (caramel au sulfite d'ammonium) et E211 (benzoate de sodium). Le premier contient une substance suspectée d’être cancérogène et le deuxième suscite des réactions allergiques et favorise l’hyperactivité", indique Foodwatch.

Labeyrie Confit d’oignons pour foie gras : de l'oignon et du sucre

3/9
Fêtes de fin d'année : les produits de Noël dont il faut se méfier, selon Foodwatch

"Placé habilement juste à côté des foies gras, le prix de ce petit pot de 47g s’envole et est jusqu’à quatre fois plus cher qu’un simple confit d’oignons vendu en rayon, soit 40 euros le kilo (vu chez Monoprix) pour… de l’oignon (52%) et du sucre (deuxième ingrédient)", reproche l'organisation.

Deluxe (Lidl) Dés de saumon fumé : peu de saumon

4/9
Fêtes de fin d'année : les produits de Noël dont il faut se méfier, selon Foodwatch

"Une bien grosse boîte pour très peu de saumon. Cet emballage avec la toute petite fenêtre présentant un peu de saumon est en réalité composé de 63 % de vide. Un paquet surdimensionné et une arnaque qui a le don d’agacer les consommateurs", prévient l'association de consommateur.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Noël au goût d’arnaques : un vote pour les pires Casseroles lancé par foodwatch https://www.foodwatch.org/fr/communiques-de-presse/2021/noel-au-gout-darnaques-un-vote-pour-les-pires-casseroles-lance-par-foodwatch/
Des additifs partout dans nos aliments https://www.foodwatch.org/fr/sinformer/nos-campagnes/alimentation-et-sante/additifs/en-savoir-plus-sur-les-additifs/des-additifs-partout-dans-nos-aliments/
https://www.anses.fr/fr/content/le-point-sur-les-additifs-alimentaires
https://www.quechoisir.org/action-ufc-que-choisir-additifs-alimentaires-87-molecules-a-eviter-n59897/