Fécules

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mardi 22 Avril 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 30 Juillet 2008 : 02h00
Les fécules sont de fines poudres extraites des parties de certains végétaux riches en amidon. Elles ont le pouvoir d'épaissir un liquide, ce qui est fort utile pour cuisiner et permet souvent d'économiser les corps gras.
PUB

Le mot fécule vient du latin de "faex", signifiant lié d'où est dérivé le mot "faecula" devenu en français "fécule". Tandis que le mot farine, "farina" en latin trouve sa racine dans "far" qui signifie blé. Sauf pour l'arrow-root, on emploie indifféremment les mots "fécule" et "amidon" pour désigner ces produits. Et même parfois "farine". Amidon est le nom du glucide qui se trouve dans les céréales et les légumineuses. La fécule est en fait une farine très purifiée, essentiellement composée de glucides, donc d'amidon.

Fécules de céréales

Ces fécules sont extraites des grains de maïs, de riz, de blé. Ceux-ci sont trempés puis broyés. On élimine le son, le germe, les protéines pour ne garder que l'amidon (glucide) qui est séché et raffiné jusqu'à ce qu'il devienne une poudre. La fécule de maïs est plus employée en Europe tandis que celle de riz l'est dans les cuisines asiatiques. Ce qui est logique. Quant à la fécule de blé, elle est utilisée par les industries chimique et agro-alimentaire. Fécule de maïs et de fécule de riz doivent toujours être dissoutes dans de l'eau froide avant d'être mélangées dans un liquide bouillant qu'elle vont épaissir. Il faut les cuire suffisamment, quelques minutes, sinon elles peuvent donner un relent d'amertume à la préparation.

PUB
PUB

Les fécules de légumineuses

La tapioca est la fécule issue de l'amidon du manioc. On le nomme aussi "Perles du Japon".Le tapioca n'a ni goût, ni saveur mais il prend celle du mets auquel on l'ajoute pour l'épaissir. On s'en sert aussi pour des desserts en le cuisant dans du lait. Il faut toujours bien le remuer pour éviter la formation de grumeaux.La fécule de pomme de terre a de nombreuses utilisations. Elle remplace parfois la farine, elle est utilisée comme épaississant, de la même façon que la fécule de maïs. Mais c'est dans l'industrie qu'elle est le plus utilisée. Non seulement dans l'agro-alimentaire (pâtisserie, biscuiterie, charcuterie) mais surtout dans l'industrie non-alimentaire : elle entre dans la composition de certains médicaments, de produits cosmétiques (rouge à lèvres), des couches pour bébés, dans la papeterie, le textile, le contreplaqué, le caoutchouc et même le papier photo.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mardi 22 Avril 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 30 Juillet 2008 : 02h00
PUB
PUB
A lire aussi
MaïsPublié le 22/06/2001 - 00h00

Le maïs, céréale originaire du Mexique, ne s'est jamais vraiment inscrite dans la gastronomie européenne. Il enjolive parfois nos salades, il se croque grillé à même l'épi. Mais le maïs ne fait pas vraiment de nos traditions culinaires, sauf dans certaines régions.

IgnamePublié le 22/04/2008 - 00h00

L'igname est le tubercule d'une plante grimpante tropicale qui est cultivée en Afrique, en Amérique et en Asie. Son nom est dérivé du mot africain "nyami". De forme allongée comme la patate douce, l'igname est souvent confondue avec celle-ci.

ManiocPublié le 22/04/2008 - 00h00

Le manioc qui est en fait originaire du Brésil et très répandu dans l'Amérique du sud et centrale, fut introduit en Afrique lors du trafic des esclaves. Il fut également implanté en Asie. Le manioc est un arbrisseau dont on consomme les racines tubérifiées, et aussi parfois les feuilles.

Plus d'articles