L'eau : faut-il vraiment en boire un litre ½ par jour ?
Sommaire

Tous les aliments contiennent de l'eau

Tous les aliments, sauf le sucre et l'huile, contiennent de l'eau. Les fruits et les légumes en sont les plus riches : 90 % en moyenne.

Quand nous mangeons les bonnes quantités de fruits (300 g) et de légumes (500 g) quotidiennes, voilà déjà bien plus d'un demi-litre d'eau (700 g environ) engrangé. Et lorsqu'une partie des légumes est transformé en soupe, cela fait encore plus d'eau !

Il y a aussi de l'eau dans tous les produits laitiers (50 à 85 %), dans les viandes et les poissons (60 à 80%), dans les pâtes, le riz et les autres céréales (on les cuit dans de l'eau qu'ils absorbent !).

Tout cela fait que nous arrivons largement à manger plus d'un litre d'eau chaque jour. Sauf si l'on fait l'impasse sur les fruits et les légumes (ce qui est très mauvais pour la santé !), on peut estimer que nous mangeons 1,5 litre d'eau chaque jour. Quand les besoins en eau sont de 2 litres, cela ne fait plus qu'un demi-litre à boire !

Et quand on ajoute à cela le bol (25 cl en moyenne) de lait ou de café ou de thé du matin, les autres thés ou cafés dans la journée, il ne nous reste même pas un quart de litre d'eau pure à ingurgiter ! Si par malheur nous sommes consommateurs de boissons sucrées, alors on n'a plus du tout besoin d'eau pure, mais nous fichons en l'air - faut-il le rappeler ? - notre équilibre alimentaire.

Chaleur, climatisation et sel augment les besoins en eau

En hiver, nous vivons souvent dans une atmosphère surchauffée. Nous sommes très couverts. Tout cela nous fait insidieusement transpirer et augmente donc nos besoins en eau. Il est donc nécessaire de boire plus et de préférence de l'eau pure car si nous nous désaltérons avec des cafés et des thés, nous majorons notre dose de caféine, et ce n'est pas vraiment bénéfique pour notre système nerveux. En plus, la caféine suscite une rapide envie de pipi, ce qui induit alors un cercle vicieux qui peut devenir déshydratant.

Sel et eau sont liés dans notre organisme. Lorsque l'on mange quelque chose de très salé, le besoin en eau se fait assez vite sentir dans les heures suivantes tout simplement par la soif qui donne alors envie d'un bon grand verre d'eau bien désaltérant !

Selon les jours, les circonstances climatiques, l'alimentation, les besoins en eau pure sont finalement très variables.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :