Les Français boivent de l'eau

Tout a commencé dans les années 90, lorsque les ventes d'eaux minérales ont dépassé celles du vin. C'est ainsi que dès 2001, les Français ont bu deux fois moins de boissons alcoolisées que d'eau et de jus de fruits, dont la consommation moyenne par an et par personne atteint les 205 litres.
PUB

En 1970, les Français buvaient chaque année 171 litres de boissons alcoolisées, contre seulement 64 litres d'eau minérale. Selon une enquête de l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), ce premier chiffre est descendu en 2001 aux alentours des 110 litres, tandis que la consommation d'eau et de jus de fruits est montée jusqu'à 205 litres.Si en quarante ans, la part des dépenses en boissons alcoolisées dans le budget alimentaire des ménages a considérablement baissé (12% en 1960 contre 9% en 2002), la France se situe toujours dans les premiers rangs, en étant le 4e pays pour la consommation d'alcool pur par habitant dans le monde.

PUB
PUB

Globalement, les Français boudent les vins de table, au profit des vins fins, dont la consommation a triplé depuis 1960. La bière se maintient, alors que les alcools forts et le Champagne gagnent en succès.

Si le vin reste la boisson alcoolisée la plus consommée, elle est progressivement remplacée par les alcools forts, lesquels sont dégustés occasionnellement, notamment par les nouvelles générations. Aujourd'hui, les jeunes boivent moins quotidiennement, mais se rattrapent le samedi soir. Parallèlement, on constate qu'ils absorbent plus tôt de l'alcool, dès 13-14 ans. En revanche, dans la tranche d'âge des 16-17 ans, la proportion d'abstinents progresse passant de 18% en 1995 à 23% en 1996.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 30 Juin 2004 : 02h00
Source : Enquête INSEE, n°966, mai 2004.