Compléments alimentaires : utiles ou dangereux ?
Sommaire

Se méfier des surpromesses

Le plus important reste de se méfier des surpromesses de certains compléments alimentaires et de demander l’avis de son pharmacien ou de son médecin. Mais dès lors qu’un tel produit vous fait du bien et vous satisfait, il n’y a pas de raison d’avoir peur et de s’en priver. Un complément alimentaire vaudra toujours mieux qu’un médicament mal indiqué.

Source : Anses, dossier de presse, « La nutrivigilance, un dispositif au service de la sécurité du consommateur », 8 octobre 2014.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :