Compléments alimentaires : l'acide folique utile aussi contre les fentes labiales ou palatines

© Istock

L'acide folique est un complément alimentaire très souvent conseillé aux femmes enceintes et aux femmes qui souhaitent tomber enceinte. Une étude norvégienne vient de donner une nouvelle raison pour en prendre : l'acide folique protège contre les fentes labiales et palatines.

PUB

L'acide folique : pour toutes les femmes enceintes ou qui attendent de l'être

L'acide folique est la star de tous les compléments alimentaires pour femmes enceintes et femmes qui tentent de tomber enceinte. Il est en effet prouvé scientifiquement (1) que la consommation de compléments alimentaires d'acide folique diminue le risque de défauts du tube neural, dont le plus connu est la spina bifida.

Chez un enfant qui souffre de spina bifida, la colonne vertébrale ne s'est pas fermée correctement pendant la grossesse, ce qui peut entraîner des conséquences sérieuses (la moelle épinière peut sortir de la colonne vertébrale dans certains cas). Comme la formation du tube neural s'effectue dans le premier mois de la grossesse, il est recommandé aux femmes qui tentent de concevoir de prendre des compléments alimentaires d'acide folique même avant de tomber enceinte.

PUB
PUB

Les effets de l'acide folique sur les fentes labiales et palatines

Les défauts du tube neural ne sont cependant pas les seuls à être diminués par la consommation d'acide folique : les scientifiques s'intéressent aussi depuis longtemps à l'effet de l'acide folique sur l'apparition de fentes labiales et palatines.

Des chercheurs norvégiens (2) ont donc cherché à mesurer l'effet, et ont étudié pendant cinq ans les enfants nés avec des fentes labiales ou palatines, des enfants nés sans ces fentes, et l'alimentation de leurs mères respectives. La conclusion est claire : la consommation de l'apport journalier recommandé en acide folique diminue d'à peu près un tiers le risque de fente labiale avec ou sans fente palatine. En revanche, le risque de fente palatine seule n'est pas modifié.

Des études supplémentaires restent nécessaires pour que ce résultat puisse être généralisé hors de la Norvège… mais deux raisons valent mieux qu'une pour que toutes les femmes qui souhaitent tomber enceinte consomment l'acide folique qui leur est nécessaire.

Publié le 17 Juin 2011 | Mis à jour le 21 Juin 2011
Auteurs : Marion Garteiser, journaliste santé
Source : (1) De-Regil, LM et al.
Voir + de sources
, Cochrane Database of Systematic Reviews, août 2010
(2) Wolcox, A.J. et al., British Medical Journal, 2007