Campagne contre les œufs de batterie

Publié le 02 Février 2011 | Mis à jour le 02 Février 2011
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB

Les œufs de batterie sont ceux qui proviennent de poules pondeuses enfermées, à l'âge de 18 semaines, dans des cages où elles ne peuvent pratiquement pas bouger après que leur bec ait été épointé pour éviter qu'elles ne se blessent.

Elles sont 37 millions environ qui pondent chacune 300 œufs par an.

Dans les super marchés de plusieurs pays européens (Allemagne, Autriche, Grande-Bretagne, Belgique), ces œufs de batterie ne sont plus commercialisés. Ca n'est pas encore le cas en France.

PUB
PUB

L'association L 214 (qui se consacre à la protection des animaux) a entrepris depuis la semaine dernière une campagne de sensibilisation pour attirer l'attention sur le triste sort de ces volatiles.

Contribuez à cette campagne en n'achetant pas ces œufs de batterie. D'autant plus que ce sont ceux-la qui sont le plus à risque en matière de salmonelles.

Vous les reconnaîtrez au chiffre 3 inscrit sur les boîtes.

Ce marquage a été imposé par la réglementation européenne.

Vous avez le choix entre les oeufs 2 (poules élevées au sol en volières), les oeufs 1 (poules élevées en plein air) et les oeufs 0 (poules élevées bio).

Et si vous habitez à la campagne, pourquoi ne pas investir dans deux ou trois poules ? C'est hypertendance !

Un poulailler coûte de 250 à 350 €, une poulette de 10 à 50 € (selon la race). Le blé, pour les nourrir, c'est 10 € le kilo. Vous aurez ainsi des œufs frais tous les jours.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés