Bactérie E. coli : 5 aliments à risque

Deux enfants sont décédés après avoir été infectés par la bactérie Escherichia coli (E. coli) depuis début mars. Les autorités sanitaires mettent en garde contre ce germe qui peut provoquer des syndromes hémolytique et urémique graves. Quels sont les aliments les plus à risque ?
Bacterie E. coli : 5 aliments a risque

Santé Publique France met en garde contre l’augmentation du nombre de cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) et d’infection grave à Escherichia coli. "Au 11 mars 2022, 26 cas de SHU ou infection grave, liés à des bactéries E. coli présentant des caractéristiques similaires, ont été identifiés", explique l'organisation dans un point publié le 12 mars. 

Syndrome hémolytique et urémique : deux enfants sont décédés

Les 26 patients infectés par des bactéries E. coli entre le 18 janvier et le 23 février 2022, sont âgés de 1 à 15 ans avec un âge médian de 8 ans. Ils se trouvaient dans 9 régions françaises : 

  • Nouvelle Aquitaine (6 cas) ; 
  • Hauts-de-France (5 cas) ;
  • Ile-de-France (4 cas) ;
  • Pays de la Loire (4 cas) ;
  • Bretagne (3 cas) ;
  • Bourgogne-Franche-Comté (1 cas) ;
  • Grand Est (1 cas) ;
  • Provence-Alpes-Côte-d’azur (1 cas) ; 
  •  Auvergne-Rhône-Alpes (1 cas).

Deux enfants sont décédés des suites de cette pathologie liées à une intoxication alimentaire. De plus, 22 cas supplémentaires sont actuellement étudiés par l’agence de santé.

Infection à l'E. coli : les signes à repérer

Les E. coli sont des bactéries présentes dans les intestins de nombreux animaux ruminants (vaches, veaux, chèvres, moutons, daims, etc.). Éliminées par les excréments, elles peuvent alors contaminer l’environnement (eaux, fumiers, sols) et surtout nos aliments. Or, ces bactéries qui supportent bien le froid (survie dans un réfrigérateur ou congélateur), peuvent provoquer des infections par ECEH (E. coli entérohémorragiques) dont la gravité est variable selon les classes d’âge. "Elle atteint son maximum chez les enfants de moins de 3 ans", précise l’Institut Pasteur.

La pathologie apparaît généralement dans les 3 et 8 jours après la contamination. Les signes sont :

  • une diarrhée souvent accompagnée de sang ; 
  • des douleurs abdominales ;
  • des vomissements ;
  • de la fièvre.

Ces signes peuvent évoluer, après une semaine environ vers une forme sévère de l’infection (le SHU) chez environ 10 % des enfants. Cette complication est provoquée par des toxines produites par ECEH, appelées Shiga-toxines. Mortelle dans 3 à 5% des cas, elle détruit la paroi des vaisseaux sanguins et cause des problèmes de coagulation ainsi que d’hypertension artérielle.

Dans son point du 12 mars 2022, Santé Publique France précise "A ce stade, l’investigation épidémiologique n’a pas permis d’incriminer une source de contamination particulière Aussi les autorités sanitaires renouvellent les recommandations générales de prévention des risques alimentaires, notamment chez les enfants de moins de 16 ans".

E-Santé fait le point sur les aliments les plus à risques de contenir cette bactérie et à cuisiner avec précaution.

Les viandes

1/6
Bactérie E. coli : 5 aliments à risque

Santé Publique France rappelle que "les viandes, et surtout la viande hachée de bœuf, mais aussi les préparations à base de viande hachée, doivent être bien cuites à cœur (et non pas rosées à cœur)". De plus, elles doivent être mises au frigo rapidement après l’achat afin d'éviter de casser la chaine du froid.

Les produits au lait

2/6
Bactérie E. coli : 5 aliments à risque

Le lait cru, les fromages à base de lait cru et les produits laitiers fabriqués à partir de lait cru font partie des aliments à risque d’abriter la bactérie E. coli. C’est pourquoi ils ne doivent pas être consommés par les enfants de moins de 5 ans.

Pour limiter les risques, Santé publique France préconise de donner aux jeunes enfants des fromages à pâte pressée cuite (type Emmental, Comté, gruyère, Beaufort), les fromages fondus à tartiner et les fromages au lait pasteurisé.

Les légumes

3/6
Bactérie E. coli : 5 aliments à risque

"Les légumes, la salade et les herbes aromatiques, en particulier ceux qui vont être consommés crus doivent être soigneusement lavés avant consommation, après épluchage le cas échéant", explique Santé Publique France.

Les fruits

4/6
Bactérie E. coli : 5 aliments à risque

Les fruits peuvent aussi être contaminés par la bactérie E. Coli. Il est donc aussi important de les laver avant de les consommer. Par ailleurs, "les aliments crus doivent être conservés séparément des aliments cuits ou prêts à être consommés”, rappelle Santé Publique France.

Les préparations à base de farine

5/6
Bactérie E. coli : 5 aliments à risque

Pouvant être contaminées par des bactéries E. Coli, "les préparations à base de farine (pizza/pâte à cookies/gâteau/à tarte...) ne doivent pas être consommées crues ou peu cuites", explique Santé Publique France dans son communiqué.

L’eau non traitée

6/6
Bactérie E. coli : 5 aliments à risque

"Les enfants ne doivent pas boire d’eau non traitée (eau de puits, torrent, etc.) et éviter d’en avaler lors de baignades (lac, étang, etc.)", conseille Santé Publique France.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2022/point-sur-les-investigations-en-cours-concernant-des-cas-graves-de-syndrome-hemolytique-et-uremique-shu-chez-l-enfant.-rappel-des-recommandations
https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/escherichia-coli