Comment reconnaître une intoxication alimentaire ?

© Adobe Stock

La consommation d’aliments infectés par des bactéries (staphylocoque, listeria, salmonelle…) peut avoir de graves répercussions sur la santé. Il est donc important de savoir reconnaître les signes d’une intoxication alimentaire : nausées, diarrhées et douleurs abdominales. Le point sur les intoxications alimentaires.

PUB

Intoxication alimentaire et troubles digestifs

Quand on ingère un aliment contaminé par une bactérie, alors la flore intestinale est attaquée et des troubles digestifs en découlent dans les minutes ou les heures qui suivent. On parle alors d’intoxication microbienne. Parmi les symptômes les plus courants, on note des diarrhées, c’est-à-dire des selles fréquentes (plus de 3 fois par jour) et liquides ou molles, mais aussi des nausées voire des vomissements, ainsi que des douleurs abdominales (crampes).

PUB
PUB

Intoxication alimentaire, cause de céphalées et de fièvre

Les troubles digestifs peuvent être accompagnés de céphalées et de fièvre élevée, notamment en cas de listériose ou de salmonellose. Il faut alors consulter.

Intoxication alimentaire et troubles visuels

Dans certains cas comme le botulisme, l’intoxication alimentaire génère non seulement des troubles digestifs mais aussi une vision floue, des vertiges et une sensation de forte faiblesse générale. Il faut alors consulter en urgence.

Intoxication alimentaire et hypotension

Une intoxication alimentaire due au staphylocoque doré provoque des troubles digestifs, mais aussi des céphalées et une hypotension dans les 6 à 8 heures qui suivent l’ingestion de l’aliment incriminé. La déshydratation qu’elle induit peut entraîner la mort, surtout chez les bébés et les personnes âgées. Un médecin doit être consulté.

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 07 Septembre 2018 : 18h32