Aloe vera : pourquoi il ne faut pas consommer ses feuilles fraîches

© Istock

Le latex contenu dans les feuilles d'Aloe vera exposerait à de graves effets secondaires. Des dangers négligés jusque là, rappelés par le ministère chargé de la Santé. 

PUB

Hydratante, purifiante, apaisante...l'Aloe vera est une plante aux multiples vertus. Elle reste néanmoins un ingrédient à utiliser avec précaution. Le latex qu'elle contient exposerait en effet à de nombreux effets indésirables. L'alerte est lancée par le ministère chargé de la Santé, le 2 août 2018.

Surnommée également aloès, l’Aloe vera est une plante grasse voisine du cactus. De ses feuilles longues et dentées, on tire une pulpe claire qui ressemble à du gel translucide et gélatineux. Émollient, on peut l’obtenir en raclant la partie interne (sans contact avec l’écorce) de la feuille coupée dans le sens de la longueur.

PUB
PUB

Latex d'Aloe vera : surdosage et dégats à long terme

Outre son gel qui se situe dans la partie charnue de la feuille, l'Aloe vera sécrète du latex sous la partie externe. Ce liquide jaune est utilisé pour son effet laxatif très puissant. C'est la consommation de latex qui est pointée du doigt par le ministère chargé de la Santé. En cas de surdosage, des effets secondaires non négligeables sont à prévoir : malaise, hypothermie, ralentissement cardiaque (bradycardie), vomissements et diarrhée.

© Service de presseMinistère chargé de la Santé

Les substances chimiques aux propriétés laxatives du latex, appelées dérivés hydroxyanthracéniques, exposeraient également à des dégats à plus long terme sur la santé. Ces molécules seraient "susceptibles d’endommager l’ADN et d’être cancérigènes", selon l'Agence européenne de sécurité des aliments (AESA) dans un avis publié en janvier 2018.

Des dangers qui sont rarement évoqués, alors même que "les feuilles fraîches de cette plante sont parfois proposées à la vente afin que les consommateurs puissent les cuisiner eux-mêmes" a constaté la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Pour bénéficier des bienfaits de l'Aloe vera sans risques, quelques précautions sont à observer :

  • ne consommer que le gel situé au centre de la feuille;
  • éviter la consommation de feuilles fraiches d’Aloe vera, y compris du gel, par les enfants, les femmes enceintes et allaitantes et les personnes fragiles.

Un gel aux multiples bienfaits

Le gel d’Aloe vera reste intéressant pour la santé et ne présente pas les mêmes dangers que le latex. Il est principalement réputé contre les brûlures et les coups de soleil. Il favorise la synthèse du collagène, une des protéines qui constitue la peau. Il possède des vertus cicatrisantes et hydratantes d’où son utilisation fréquente en cosmétologie.

Riche en vitamines et en minéraux, ce gel est également de plus en plus consommé (dilué) comme boisson "bien-être". On lui reconnaît des bienfaits multiples : assainissement de la flore intestinale donc renforcement des défenses naturelles, amélioration de la circulation sanguine, soulagement des troubles digestifs…

Publié le 06 Août 2018
Auteur(s) : Aline Garcin, journaliste santé
PUB
PUB

Contenus sponsorisés