Alimentation : 5 fruits et légumes par jour, la panacée ?

Publié par Dr Dominique Boute, médecin spécialisé en endocrinologie le Lundi 15 Octobre 2007 : 02h00
Les campagnes d'informations nutritionnelles dans le cadre du Plan National Nutrition Santé mettent en avant la nécessité de consommer au moins « 5 portions de fruits et légumes par jour ». Je vois souvent en consultation des patients me dire : « Et pourtant, je mange des fruits et des légumes, Docteur, et je grossis quand même ». Il m'est apparu intéressant de remettre certaines choses au point.
PUB

Une alimentation pauvre en fruits et légumes entraîne une alimentation plus riche en graisses

Il est maintenant bien démontré qu'une alimentation pauvre en fruits et légumes a des conséquences néfastes sur la santé : plus de risque d'obésité et de diabète, plus de risque de maladies cardiovasculaires, plus de risque de cancer...Sur le plan purement diététique, si l'on ne mange pas de légumes, l'alimentation est automatiquement plus riche en féculents et en produits d'origine animale ou en produits laitiers. Bref, une alimentation plus énergétique et plus riche en graisses et moins riche en vitamines, antioxydants et en fibres.

PUB
PUB

Une alimentation riche en fruits et légumes, c'est bien, mais pas suffisant pour maigrir

Les fruits et les légumes sont intéressants car ce sont des aliments de forte densité nutritionnelle et de faible densité énergétique. Autrement dit, ils apportent beaucoup de vitamines, d'oligoéléments et de fibres sans apporter trop de calories. Par contre, ils ne résolvent en rien les problèmes nutritionnels actuels.Si vous ne faites que rajouter 5 portions de fruits et légumes par jour à votre alimentation sans changer le reste, l'impact sera insuffisant pour lutter contre l'obésité. Ce qui est important c'est que les fruits et légumes aident à avoir une alimentation moins grasse et moins calorique.Pour lutter contre l'obésité, il faut réduire la densité énergétique de l'alimentation et augmenter la densité nutritionnelle :- la densité énergétique est la quantité de calories apportées pour un certain poids (ou un certain volume) d'aliments ;- la densité nutritionnelle est la quantité de vitamines, fibres, oligoéléments qui n'apportent pas de calories pour une certaine portion d'aliments. Le problème est que l'on a souvent l'habitude d'une certaine portion autrement dit d'une certaine quantité d'aliments.

Publié par Dr Dominique Boute, médecin spécialisé en endocrinologie le Lundi 15 Octobre 2007 : 02h00
Source : Source est compléments d'informations : * Le Dr Dominique Boute est médecin nutritionniste, responsable du site www.monregimeperso.fr et consulte au Centre Hypnose et Psychosomatique à Paris (8 Avenue Victor Hugo 75016 Paris). Pour toute information, vous pouvez le retrouver sur son blog : www.corps-et-sante.typepad.fr
PUB
PUB
A lire aussi
Les grands principes des régimesPublié le 21/06/2005 - 00h00

Le principe des régimes est simple : réussir à se rassasier tout en maîtrisant l'apport calorique. En y ajoutant un petit zeste de plaisir... le succès est à la clé. Facile, direz-vous, à condition d'y penser un peu...

Sous le soleil de la pyramide alimentairePublié le 12/11/2003 - 00h00

Manger équilibré, plus facile à dire qu'à faire ? Avec la pyramide alimentaire, il ne faut pas en faire une montagne ! Plus on l'arpente vers le haut, plus les proportions relatives occupées aux différents étages de la pyramide diminuent...

Les bons tuyaux pour ne pas grignoter au boulot !Publié le 25/09/2006 - 00h00

Votre lieu de travail est souvent propice à des débauches de calories, car vous multipliez les occasions de manger un « petit » quelque chose, hélas, trop souvent sucré et/ou gras. Comment faire pour se débarrasser de cette mauvaise habitude qu'est le grignotage ?

Plus d'articles