Adriana Karembeu : pourquoi elle a choisi le cododo ?

Adriana Karembeu, devenue maman à 46 ans après un long combat pour tomber enceinte, profite de chaque instant avec sa fille Nina. Et cela, même la nuit. L'ex-mannequin dort, en effet, avec sa petite de 8 mois. Elle a expliqué à Télé Star, pourquoi elle a choisi le cododo.
© abacapress

Devenue maman en août dernier grâce à l'assistance médicale à la procréation, Adriana Karembeu vit chaque moment avec Nina intensément jour et... nuit. La présentatrice de France 2 pratique le co-dodo avec sa fille. Elle explique dans une interview accordée à Télé Star"Je ne vois pas pourquoi, après la naissance, on devrait éloigner les bébés de nous la nuit. Dans les pays nordiques, le co-dodo n'est pas condamné".

Si dormir avec son enfant est pratique et rassurant pour les parents, plusieurs médecins mettent, en effet, en garde contre les risques que représente cette habitude pour les bébés. Le danger principal est l'étouffement. Les petits peuvent être asphyxiés par les adultes, si ces derniers roulent sur eux pendant la nuit.

Toutefois, l'ex-mannequin a adopté de bonnes pratiques pour éviter un tel drame"son petit lit à côté du mien et, parfois, elle dort avec moi. J'ai un très grand lit sans couette ni coussins".

"N'attendez pas pour avoir votre premier bébé"

FIV, fausse-couche... Adriana Karembeu a traversé un long combat pour devenir mère. Elle est finalement tombée enceinte quasiment au même moment que sa sœur Natacha, 41 ans. "Longtemps, moi, j'avais loupé mon train, j'étais vraiment désespérée. Ma sœur, elle était plus philosophe. On s'était fait une raison : on n'aurait jamais d'enfant ni l'une ni l'autre. Puis elle est tombée enceinte alors que ce n'était pas prévu. J'étais ravie qu'elle échappe aux horribles FIV que je devais faire. Et ça a enfin fini par marcher pour moi", raconte-t-elle.

Néanmoins, si le dénouement a été heureux pour les deux sœurs, l'ex-mannequin met en garde les lectrices "Ma fille, c'est le cadeau de ma vie. Mais je ne le dirai jamais assez aux jeunes femmes : n'attendez pas pour avoir votre premier bébé, ne suivez pas mon exemple car ça ne marche pas toujours, hélas".  

En effet, la fertilité féminine diminue nettement à partir de 40 ans. Par ailleurs, les futurs mamans quadra (voire plus) font face à un plus grand nombre de complications pendant leur grossesse comme la fausse couche, l'hypertension, diabète ou encore des risques d'anomalies chromosomiques.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.