Grossesse : comment prévenir le diabète gestationnel ?

© Istock

Grossesse : près de 6% des femmes enceintes présentent un diabète gestationnel. Ce trouble de la tolérance au glucose ne se manifeste qu'au cours du deuxième trimestre de grossesse et disparaît après l'accouchement. Le diabète gestationnel ayant d'importantes conséquences sur le bébé, il est nécessaire de le prévenir et de le prendre en charge. De simples mesures hygiéno-diététiques pendant la grossesse ont fait leurs preuves. Encore faut-il les suivre !

PUB

Grossesse : repérer les facteurs de risque de diabète gestationnel

Aujourd'hui, le dépistage du diabète gestationnel est systématique et une fois identifié il doit être pris en charge car cette maladie a des répercussions néfastes sur le futur bébé. Le plus souvent, le risque de développer un diabète gestationnel est connu avant la grossesse. En effet, il existe des facteurs de risque facilement identifiables : antécédent personnel ou familial de diabète, grossesse tardive, surpoids, prise de poids trop élevée au cours des grossesses précédentes et enfants de gros poids de naissance. Sachant qu'il existe des mesures hygiéno-diététiques efficaces, il est possible de prévenir l'apparition d'un diabète gestationnel. Encore faut-il que les femmes adhèrent aux conseils préventifs. Une meilleure information sur les facteurs de risque du diabète gestationnel, ainsi qu'un rappel des mesures à suivre et des conséquences pour le futur bébé peuvent contribuer à les convaincre.

PUB
PUB

Grossesse et diabète : des risques importants pour le bébé

Pendant la grossesse, le bébé risque de développer un poids excessif, ce qui peut gêner et compliquer l'accouchement (déchirure du périnée, recourt à l'épisiotomie, aux forceps ou à la césarienne). Il risque également dès les premiers jours une hypoglycémie réactionnelle (perte de connaissance, convulsions) si la mère était en hyperglycémie dans les jours précédant l'accouchement.

Des complications pour la mère aussi : prééclampise avec prise de poids, œdèmes, hypertension artérielle, accouchement par césarienne, accouchement prématuré, toxémie gravidique (complications rénales) et un risque ultérieur de développer un diabète de type 2 (comme pour l’enfant).

Publié le 10 Juillet 2006 | Mis à jour le 06 Novembre 2015
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr