Fausse couche : quels sont les symptômes ?

Publié par La Rédaction E-Santé le Samedi 09 Juin 2018 : 15h00
Les fausses couches précoces sont très fréquentes et sont souvent le résultat d'une anomalie du fœtus qui ne le rend pas viable et qui est naturellement éliminé. Mais il existe d'autres causes de fausse couche précoce dont il est important de reconnaître les symptômes.
© Istock
PUB

Quels sont les symptômes d'une fausse couche précoce ?

Une fausse couche précoce est une interruption spontanée de grossesse intervenant au cours du premier trimestre. Les principaux symptômes sont représentés par des douleurs pelviennes, des contractures abdominales et des saignements plus ou moins abondants. Une diarrhée et une grande fatigue peuvent accompagner ces signes. Une consultation en urgence chez le gynécologue est nécessaire pour pratiquer une échographie pelvienne qui permettra de voir si l'activité cardiaque fœtale est toujours présente ou non. À ce terme, l'évacuation de l'œuf est souvent spontanée, mais parfois un curetage utérin est nécessaire.

PUB
PUB

Quelles sont les principales causes des fausses couches précoces ?

La principale cause de fausse couche précoce est représentée par les anomalies chromosomiques non viables de l'embryon. Les autres causes sont l'allo-immunisation rhésus chez les femmes à rhésus négatif, lors d'une seconde grossesse, les infections génitales ou générales, une malformation utérine, certaines maladies chroniques comme les maladies auto-immunes ou les troubles de la coagulation sanguine. Enfin, un traumatisme abdominal peut aussi provoquer une fausse couche spontanée.

Publié par La Rédaction E-Santé le Samedi 09 Juin 2018 : 15h00
PUB
PUB
A lire aussi
Diarrhée et grossesse : un signe de fausse couche ?Publié le 24/04/2018 - 08h03

Les fausses couches spontanées touchent 15% des grossesses au premier trimestre. Il est important de savoir en reconnaître les signes annonciateurs et de consulter au plus vite pour éviter les complications infectieuses et psychologiques.

Saignements féminins : réagissez promptement !Publié le 09/10/2000 - 00h00

Dès l'arrivée de leurs premières règles, les femmes subissent stoïquement ces quelques jours d'hémorragies menstruelles. Toutefois, le cycle féminin peut parfois devenir défaillant. Des pertes de sang se produisent alors de façon anormale. Des saignements peuvent avoir lieu en dehors despériodes de règles, être trop abondants ou se prolonger au-delà de la durée habituelle, qui est normalement de 2 à 8 jours selon les femmes. De tels symptômes inquiètent toujours, et en effet, s'ils sont parfois anodins, ils peuvent également être beaucoup plus graves. Dans tous les cas il...

Plus d'articles