8 signes que vous consommez trop de sel

Le sel est un élément essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. En consommer en excès peut favoriser de nombreuses pathologies. La rédaction E-Santé fait le point sur les signes physiques d'une alimentation trop riche en sodium.
8 signes que vous consommez trop de sel

Le sel n’est pas uniquement un exhausteur de goût. Il est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Le sodium et le chlorure, les deux minéraux qu’il contient, jouent un rôle important dans la transmission des signaux nerveux et la contraction musculaire.

Pour rester en bonne santé, l’OMS recommande de consommer moins de 5 grammes (soit un peu moins d’une cuillère à café) de sel par jour. Or les Français ont des apports en sodium bien supérieurs. L’ANSES met en garde "les données les plus récentes montrent que la consommation moyenne de sel contenu dans les aliments en France est de 8,7 g/j chez les hommes, de 6,7 g/j chez les femmes (....) À ces apports, provenant des aliments consommés, il faut ajouter 1 à 2 grammes de sel/j, dus au salage des plats et de l'eau de cuisson par le consommateur lui-même. Ainsi, la consommation totale de sel des Français est bien supérieure aux recommandations de santé publique".

Et c'est loin d'être une bonne chose : un apport en sel trop important a un impact négatif sur la santé. 

Excès de sel : ses méfaits sur la santé

Au cours des dernières décennies, de nombreuses études ont été menées sur les conséquences d’une consommation de sel excessive. Elle est reconnue comme un facteur de risque de plusieurs maladies et favorise : 

  • L’hypertension : "la forte consommation de sodium (> 2 grammes/jour, l’équivalent de 5 grammes de sel par jour) et l’absorption insuffisante de potassium (moins de 3,5 grammes par jour) contribuent à l’hypertension artérielle", rappelle l'OMS.
  • L’insuffisance cardiaque : l’excès de sel est lié à une hausse des risques d’insuffisance cardiaques. Il est ainsi conseillé aux personnes souffrant de suivre un régime pauvre en sodium.   
  • L’infarctus : l’infarctus est l’une des autres maladies cardiovasculaires dont les risques augmentent avec une alimentation trop salée.
  • L’AVC : "une consommation de sel de moins de 5 grammes par jour chez l’adulte contribue à faire baisser la tension artérielle et le risque de maladie cardiovasculaire, d’accident vasculaire cérébral et d’infarctus du myocarde", explique l’OMS
  • Le cancer de l’estomac : la consommation de sel (sel alimentaire, salaisons…) est un des principaux facteurs de risque de cancers de l'estomac.
  • L’ostéoporose : "une consommation excessive pourrait favoriser l’élimination urinaire du calcium et favoriser ainsi l’ostéoporose, une maladie provoquant la fragilisation des os et pouvant favoriser l'apparition de fractures", explique l’ANSES

Il est donc important de faire attention à sa consommation de sel et de la réduire si elle est excessive. Mais quels sont les signes que vous mangez trop salé ? La rédaction E-santé fait le point en images sur les signes physiques qui doivent vous alerter.

Vous avez des ballonnements fréquents

1/8
8 signes que vous consommez trop de sel

Une étude parue dans la revue American Journal of Gastroenterology en 2022 révèle que les personnes suivant un régime riche en sodium ont 27% plus de risques d'avoir des ballonnements que celles qui en consomment.

Vous avez toujours soif

2/8
8 signes que vous consommez trop de sel

Les aliments contenant beaucoup de sodium donnent soif, car l'excès de sel entraine un déséquilibre des fluides dans le corps. Si vous avez tendance à boire beaucoup ou si votre soif semble inassouvissable... vous mangez surement trop salé.

Vous allez souvent aux WC

3/8
8 signes que vous consommez trop de sel

Les reins doivent travailler plus pour réduire les taux élevés de sel... ce qui conduit à aller plus souvent aux WC.

Par ailleurs, comme nous l'avons vu précédemment, les personnes qui ont trop de sel dans le sang ont tendance à avoir très soif... et donc à boire beaucoup et à aller aux WC.

Vous avez des parties du corps enflées

4/8
8 signes que vous consommez trop de sel

Poche sous les yeux ? Impossibilité d'enlever vos bagues ? de mettre vos chaussures car vos pieds sont gonflés ? Cela peut être lié à un taux élevé de sel. En effet, le sodium favorise la rétention de fluide dans les tissus corporels.

Vous avez des ulcères à l'estomac

5/8
8 signes que vous consommez trop de sel

Si vous avez des ulcères à l'estomac, cela peut être lié à votre consommation de sel. Ce dernier augmenterait les lésions des parois de l'estomac causées par la bactérie Helicobacter pylori, responsable de la maladie.

Vous avez souvent mal à la tête

6/8
8 signes que vous consommez trop de sel

Une étude publiée dans la revue BMJ en 2014 montre que les individus qui mangent 3 500 mg de sodium par jour ont près d’un tiers plus de maux de tête que ceux qui n’en prennent que 1 500 mg.

Vous avec des pensées confues

7/8
8 signes que vous consommez trop de sel

Si vous peinez à vous concentrer ou à raisonner, cela peut être provoqué par un taux de sel trop élevé. Pourquoi ? Le sodium favorise la déshydratation, or ce trouble impacte les fonctions cognitives.

Une étude du Journal of Nutrition de 2011 a confirmé qu'une légère déshydratation entrainait de moins bons résultats aux tests cognitifs mesurant la concentration, la mémoire, le raisonnement et le temps de réaction.

Vous avez une tension élevée

8/8
8 signes que vous consommez trop de sel

Les études ont mis en lumière qu'une consommation élevée de sel de table augmente la tension, même si elle est normale. La hausse est encore plus importante en cas d'hypertension.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://www.anses.fr/fr/content/le-sel
https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/salt-reduction
https://www.euro.who.int/fr/health-topics/disease-prevention/nutrition/news/news/2011/10/reducing-salt-intake/frequently-asked-questions-about-salt-in-the-who-european-region