4 aliments à ne pas manger quand on veut maigrir du ventre
Sommaire

Flageolets, haricots et autres légumineuses

Les légumineuses sont souvent recommandées en remplacement des féculents classiques (pâtes, pommes de terre, etc). Et elles sont, en effet, excellentes pour la santé. Mais les haricots, flageolets et pois chiches risquent aussi de sensibiliser les intestins exigeants. Provoquant, au passage, des gaz incommodants.

Pour limiter ces manifestations indésirables, il est important de bien tremper les légumineuses avant de les faire cuire. Ajouter une cuillère à café de bicarbonate de soude, au moment de la cuisson, limite aussi les ballonnements. L'ajout d'aliments acides – comme un citron – en fin de préparation peut aussi être intéressant, tout comme l'ajout d'épices dans le plat.

Oignon, ail, poireau…

Poireaux, oignons et ail contiennent des composés soufrés – ces fameuses substances qui nous font pleurer quand on les cuisine. Mais ces composés ont aussi tendance à provoquer des ballonnements, surtout si les aliments sont consommés crus. En plus, ces aliments combinent sucre, soufre et fibres… un cocktail détonnant.

"C'est aussi une histoire de sensibilité personnelle : certaines personnes les digèrent très bien, alors qu'ils ballonnent systématiquement d'autres individus", précise Marie-Laure André. Si vous souffrez de ballonnement, vous pouvez effectuer des tests pendant une semaine, en éliminant tous les suspects.

Si votre ventre dégonfle, vous figurez peut-être parmi les personnes sensibles. Mieux vaut, dans ce cas, limiter sa consommation d'aliments qui favorisent les inconforts digestifs.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :