Ballonnements et flatulences

Le tube digestif est un conduit souple, pourvu d'un système musculaire lisse qui, d'une extrémité à l'autre de l'organisme, capte la nourriture, la digère et en rejette les déchets.

Publicité

Ballonnements et flatulences : Comprendre

Les aliments mastiqués séjournent en moyenne deux à trois heures dans l'estomac, où ils sont préparés pour la digestion qui aura lieu dans le petit intestin (grêle).

Ils passent ensuite dans le gros intestin (côlon). C'est là que se forment lesgaz, par un processus de fermentation bactérienne tout à fait normal.

Les deux principaux gaz produits sont l'hydrogène et le méthane.

L'accumulation de gaz intestinaux est habituellement responsable des ballonnements (augmentation du volume de l'abdomen) et des flatulences (expulsion des gaz par l'anus).

Toutefois, d'autres phénomènes peuvent également en être responsables...

Ballonnements et flatulences : Causes

Quelles peuvent être les causes des ballonnements et des flatulences ?

  • Certains aliments.

    Tous les aliments passent par la fermentation bactérienne, mais certains causent plus de ballonnements et de gaz que d'autres.

    En particulier ceux qui contiennent du sucre (naturel ou artificiel), des hydrates de carbone et des fibres alimentaires.

    De plus, les produits laitiers consommés en grande quantité sur une courte période (deux ou trois verres de lait au déjeuner, par exemple), produiront davantage de gaz.

  • Intolérance au lactose.

    Il s'agit d'un déficit en lactase, enzyme qui sert à digérer le lactose (sucre naturel contenu dans les produits laitiers).

    Ce déficit, habituellement d'origine génétique, peut toutefois apparaître à la suite d'une gastroentérite banale qui a lavé toute la lactase de l'intestin et qui a endommagé les cellules qui la produisent.

    Cette conséquence, qui peut être permanente, survient d'ordinaire dans les cas très graves de gastroentérite.

    L'intolérance au lactose peut aussi survenir chez une personne qui a complètement cessé de consommer des produits laitiers pendant quelques mois, l'intestin ne fabriquant alors plus l'enzyme.

    Lorsqu'il y a déficit en lactase, le lactose se retrouve non digéré dans le gros intestin ; il y fermente donc davantage.

    En plus des ballonnements et des flatulences, ce problème peut parfois s'accompagner de diarrhées ou de crampes intestinales après l'absorption de produits laitiers.

  • Constipation.

    Après quelques jours de constipation, les selles se sont accumulées dans le gros intestin.

    Le processus de fermentation fonctionnant davantage, il y aura une plus grande production degaz.

  • Ralentissement des mouvements de l'intestin.

    Le travail de l'intestin peut se trouver ralenti après un repas copieux et gras, plus difficile à digérer.

    La personne aura tendance à sentir de l'inconfort, mais sans qu'il y ait nécessairement plus degaz intestinaux.

  • Aérophagie.

    Mauvaise habitude ou tic qui consiste à avaler trop d'air en mangeant et en buvant.

    Une trop grande quantité d'air dans l'intestin entraînera une sensation de ballonnement, des gaz et des rots.

  • Quelques maladies des intestins ou du foie.

    Certaines pathologies causent des

    ballonnements.

    Ainsi, un blocage de l'intestin par une masse cancéreuse ou par la maladie de Crohn (maladie chronique qui cause des ulcères intestinaux) peut entraîner une augmentation du volume de l'intestin, et donc de l'abdomen.

    Pour sa part, la cirrhose du foie risque d'entraîner une accumulation d'eau dans l'abdomen.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 17 Octobre 2014 : 16h27
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
PUB
PUB