Vous toussez ? Cherchez la cause maintenant !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 24 Décembre 2012 : 10h00
Mis à jour le Lundi 14 Décembre 2015 : 12h36

Contrairement à ce que l’on aurait tendance à penser, l’origine de la toux n’est pas toujours respiratoire.

Autrement dit, une toux qui dure peut être la conséquence d’une maladie grave : cardiaque, pulmonaire, digestive, infectieuse, voire d’un cancer…

Les origines pulmonaires de la toux

Asthme : une toux sèche

L’asthme est une maladie grave qui se manifeste par des sifflements, des difficultés respiratoires et par une petite toux sèche surtout la nuit et lors de l’effort.

Un traitement s’impose, dont l’éviction de l’allergène en cause en cas d’origine allergique.

BPCO : une toux matinale

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), typique du fumeur, se manifeste par une toux matinale qui s’éternise au moins trois mois par an. Des crachats sont souvent associés à cette toux du matin.

Même pour un fumeur, tousser tous les matins, ce n’est pas normal. Il faut consulter pour dépister et traiter cette maladie grave.

Les origines cardiaques de la toux

Insuffisance cardiaque avec œdème pulmonaire : essoufflement et parfoistoux avec expectorations

L’insuffisance cardiaque se manifeste par un essoufflement et parfois par une toux avec des expectorations indiquant un début d’œdème pulmonaire.

Il faut y penser et ne pas hésiter à appeler les urgences (Samu 15).

Attention, certains médicaments prescrits en cardiologie (inhibiteurs de l’enzyme de conversion) sont aussi susceptibles d’induire une toux chronique.

Il ne faut pas stopper son traitement mais en parler à son médecin.

Reflux gastro-œsophagien ou RGO : aussi une cause de toux

Les remontées acides en provenant de l’estomac provoquent des sensations désagréables de brûlures et une inflammation de la gorge se traduisant par une toux.

Le traitement du reflux fait disparaître la toux.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 24 Décembre 2012 : 10h00
Mis à jour le Lundi 14 Décembre 2015 : 12h36
Source : Jean-Loup Dervaux, « Rhumes, otites, bronchites… c’est terminé ! », Editions Dangles, 2008. F. P. Miller, « Maladie Respiratoire : Appareil respiratoire, Pneumologie, Broncho-pneumopathie chronique obstructive, Asthme, Bronchite, Méthode de Heimlich”, Editions Alphascript Publishing, 2010. www.ligue-cancer.net
A lire aussi
Bronchite, BPCO : testez vos connaissances !Publié le 30/12/2012 - 23h00

La bronchite, tellement classique chez les fumeurs, ne les inquiète plus.En revanche, la menace de la BPCO ou Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive doit amener les fumeurs à se faire dépister régulièrement. Que savez-vous exactement sur la bronchite et la BPCO ?

ExpectorationsPublié le 31/05/2001 - 00h00

En théorie, une personne en bonne santé ne crache pas. Les expectorations (crachats ou sécrétions) sont produites à la suite d'une réaction de défense de l'organisme face à une quelconque agression due à un problème interne ou en provenance du milieu extérieur.

TouxPublié le 31/05/2001 - 00h00

La toux est un mécanisme de défense contre une agression extérieure.

BPCO : quels sont les symptômes ?Publié le 30/11/2013 - 23h00

Le tabac est la première cause de BPCO, initiales de broncho-pneumopathie chronique obstructive.Cette affection respiratoire caractérisée par une obstruction progressive des voies aériennes est donc essentiellement une maladie de fumeurs. Comment se traduit-elle ? Quels sont les symptômes et...

Plus d'articles