La rentrée, meilleure période pour la désensibilisation

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 28 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 25 Août 2016 : 14h46
-A +A
Les allergies sont de plus en plus fréquentes, particulièrement chez les enfants. Afin d'éviter l'aggravation au cours du temps et la transformation en affection irréversible, la désensibilisation est un des traitements recommandés par les allergologues. La rentrée est la meilleure période pour entreprendre ce type de prise en charge, notamment afin d'être protégé en cas d'allergie aux pollens au printemps suivant.

Toujours plus d'allergiques

Entre 25 et 30% des Français sont allergiques. Ce pourcentage a plus que doublé en vingt ans. De plus, les enfants sont de plus en plus touchés par cette affection. Mais les parents doivent savoir que par exemple, 50% des bébés allergiques à l'œuf deviendront par la suite allergiques aux acariens. Sans prise en charge adaptée, plus de la moitié d'entre eux risque fortement de devenir asthmatique.

L'allergie nécessite une prise en charge

Il est donc important de mettre en place précocement une prise en charge afin de tenter de limiter le développement des manifestations à caractère allergique.

La désensibilisation : pensez-y en septembre...

Selon les allergologues, on désensibilise avec succès aux principaux allergènes mis en cause dans la rhinite et l'asthme (acariens, pollens, chat) et la rentrée est la période la plus propice pour entreprendre ce type de traitement. Elle est notamment recommandée dès septembre/octobre pour les allergies saisonnières (pollens) afin d'être protégé la saison prochaine.

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 28 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 25 Août 2016 : 14h46
A lire aussi
Asthme & Allergies : pour protéger vos enfants, posez vos questions ! Publié le 07/09/2015 - 10h59

Le mardi 8 septembre de 13h à 19h, l’Association Asthme & Allergies organise un tchat autour du thème « comment protéger les enfants ? ». Pneumologues, allergologues, pédiatres, psychologues et conseillers médicaux en environnement intérieur répondront en direct aux questions des...

Rhinite allergique ou rhume des foins : à traiter ! Publié le 02/01/2003 - 00h00

Extrêmement répandue, la rhinite allergique (ou rhume des foins)touche 10 à 25% de la population et sa prévalence est en constante augmentation. Un grand nombre de patients ne consultent pas. Pourtant, cette affection constitue un facteur de risque important de l'asthme.

Quels sont les 1ers signes d'une allergie aux acariens ? Publié le 26/11/2012 - 09h11

Le chauffage et l’humidité qui règnent dans nos logements sont propices à la prolifération des acariens, de minuscules petites bêtes responsables dans notre pays de 75% des allergies respiratoires.Mais connaissez-vous les premiers signes qui témoignent d’une allergie aux acariens et...

Plus d'articles