Le traitement de la rhinite allergique : la désensibilisation

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 01 Septembre 2008 : 02h00
-A +A
Malgré le nombre croissant de personnes atteintes de rhinite allergique, la désensibilisation reste peu connue. Pourtant, cette technique est le seul traitement de la rhinite allergique. Bonne nouvelle, la rentrée est une bonne période pour entreprendre une désensibilisation et éviter ainsi une rhinite allergique au printemps prochain. C'est donc le moment de s'informer.

La désensibilisation est encore trop méconnue des allergiques

Selon une enquête menée auprès de 450 sujets atteints de rhinite allergique, seule la moitié avait entendu parler de la désensibilisation. Parmi eux, 56% en avaient une opinion positive, particulièrement en raison de l'amélioration de la qualité de vie et du bien-être, et 14% une opinion négative, en raison des difficultés du traitement, de sa durée et des résultats incertains. Concernant le passage à l'acte, seules 50% des personnes auxquelles la désensibilisation a été proposée ont accepté de suivre une désensibilisation, dont 60% environ se sont ensuite déclarés satisfaits. L'immunothérapie spécifique ou désensibilisation est actuellement le seul traitement de la rhinite allergique. Il offre la possibilité de guérir de la rhinite allergique. Depuis la mise au point de la désensibilisation sous forme sublinguale, le seul inconvénient de ce traitement reste sa longue durée.

La désensibilisation en pratique

La désensibilisation consiste à administrer des doses progressivement croissantes de l'allergène responsable des réactions allergiques, afin d'induire un état de tolérance vis-à-vis de celui-ci.Les injections sont de moins en moins utilisées depuis l'apparition de la forme sublinguale qui consiste à déposer directement sous la langue des doses d'allergène. L'avantage est que la concentration des doses d'allergène est plus importante, ce qui permet d'atteindre très vite la dose optimale (15 à 20 jours). Les effets secondaires sont rares, le traitement se fait à domicile et cette technique est facilement applicable aux jeunes enfants.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 01 Septembre 2008 : 02h00
Source : Journal international de médecine, www.jim.fr, 22 août 2008.
A lire aussi
Rhinite allergique : pourquoi désensibiliser ? Publié le 29/05/2006 - 00h00

Éternuements, nez bouché, démangeaisons, les symptômes de la rhinite allergique ne sont pas graves et ils cessent assez facilement avec les traitements pharmacologiques. Mais attention, la rhinite risque d'évoluer vers une sensibilisation multiple et surtout prédispose à l'asthme. La...

Plus d'articles