Pilule et tabac : une liaison dangereuse ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Mars 2010 : 01h00
Mis à jour le Mardi 06 Septembre 2016 : 11h29
-A +A

L'association pilule et tabac est fortement déconseillée. Or s'il faut choisir, les adolescentes préfèrent abandonner la pilule plutôt que le tabac, ce qui les expose à un risque de grossesse non désirée. Il est donc indispensable de bien évaluer les risques au cas par cas afin de trouver la meilleure solution. En revanche, passé 35 ans, le risque artériel est multiplié par 10 chez les fumeuses sous pilule. Il faudra donc impérativement choisir entre tabac et pilule !

Attention, artères en danger

Dès l'âge de 35-40 ans, le risque artériel s'élève chez les femmes qui fument et qui ne sont pas sous contraception orale. Mais si elles fument et qu'en plus elles prennent la pilule, le risque artériel est multiplié par 10 dès 10 cigarettes.

Autrement dit, avec ou sans pilule, le tabagisme augmente le risque d'accidents liés aux artères, lequel augmente encore plus avec la pilule.

Attention à l'excès de cholestérol

Le tabagisme chez les adolescentes est très fréquent, or c'est aussi l'âge de la première prescription contraceptive. Il est essentiel de dépister à ce moment-là les facteurs de risque aggravant tels que l'hypertension, les antécédents familiaux de maladie coronaire ou l'excès de cholestérol.

Globalement, un taux de cholestérol total élevé (supérieur à 2 g/l) doit amener à affiner l'analyse sanguine afin de connaître la valeur du HDL-cholestérol (bon cholestérol). Si celui-ci est trop bas, le choix du type de pilule doit être modifié en privilégiant une pilule contenant un progestatif faiblement dosé au détriment de la classique pilule estroprogestative.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Mars 2010 : 01h00
Mis à jour le Mardi 06 Septembre 2016 : 11h29
Source : FMC le Quotidien du Médecin, 11 février 2010.
A lire aussi
La pilule au-delà de 35 ans Publié le 30/04/2003 - 00h00

La prescription d'une contraception orale après l'âge de 35 ans doit se faire dans le strict respect des contre-indications. Le point sur l'utilisation de la pilule dans cette tranche d'âge.

Pilule et risque cardiovasculaire : le point Publié le 03/10/2005 - 00h00

Le risque cardiovasculaire attribué à la pilule reste discuté. Une analyse de la littérature publiée apporte des éléments convaincants sur ce sujet. Une occasion de rappeler les contre-indications de contraception orale par oestro-progestatifs.

Plus d'articles