Mycoses de la peau : les pièges de l'été

Mycoses de la peau : les pièges de l'été

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Mercredi 25 Août 2004 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 07 Juillet 2016 : 17h36
Les mycoses cutanées, provoquées par des champignons microscopiques, sont le plus souvent bénignes bien que gênantes, tant sur le plan esthétique que par les démangeaisons qu'elles entraînent. Elles peuvent toucher toutes les parties du corps, avec une prédilection pour les zones chaudes et humides, comme les pieds ou les plis. Ces mycoses superficielles se soignent généralement bien, à condition de suivre correctement le traitement, pendant une durée suffisante. Les précautions d'hygiène sont de plus essentielles pour éviter les récidives.

Comment reconnaître une mycose ? Selon son siège

La mycose des pieds

Une des mycoses les plus fréquentes est celle qui touche les pieds. Elle se traduit par des démangeaisons importantes et des fissures entre les orteils, avec une desquamation blanche : il s'agit du « pied d'athlète », qui n'a de flatteur que le nom ! Elle est favorisée par la transpiration et la macération ainsi que par le port de chaussures fermées en caoutchouc. La contamination peut se faire par l'intermédiaire du sol de la plage ou de la piscine.

Les autres localisations des mycoses

Au niveau des plis, sous les seins ou entre les fesses, il s'agit surtout de candidoses : elles entraînent une rougeur avec sensation de brûlures, démangeaisons, des dépôts blanchâtres et un suintement du fond du pli.

Lié à un contact avec un chien ou un chat, l'« herpès circiné » siège habituellement sur les bras ou le visage. Cette mycose, qui n'a aucun rapport avec le virus de l'herpès, se présente sous la forme de plaques rouges en anneau, qui s'étendent progressivement.

L'« eczéma marginé de Hebra » se rencontre essentiellement chez l'homme et siège en haut des cuisses : des rougeurs situées entre les cuisses et les bourses s'étendent vers l'aine et provoquent de fortes démangeaisons.

Le « pityriasis versicolor » est une mycose très fréquente, due à une levure naturellement présente chez tous les individus. Il est favorisé par certains facteurs, comme la chaleur, l'humidité et la transpiration. Il apparaît donc surtout l'été et entraîne alors un bronzage qui n'est pas uniforme : les épaules, le dos, le décolleté sont parsemés de taches blanches ou brunes, qui desquament facilement. Cette mycose ne s'accompagne d'aucun symptôme, et n'est gênante que par son aspect inesthétique ainsi que sa tendance à s'étendre et à récidiver.

Que faire en cas de mycose ?

De façon générale, sachez que les mycosesde la peau ne sont pas dangereuses pour la santé. Elles sont cependant contagieuses, sources d'inconfort et caractérisées par leur tendance à la récidive. Heureusement, nous disposons de traitements efficaces, appelés antimycosiques, qui s'appliquent localement (crèmes, gels moussants, lotions, poudres) ou se prennent par voie orale (en cas d'atteinte des ongles ou des cheveux).

Les traitements locaux antimycosiques s'appliquent une à deux fois par jour, pendant un mois pour les pieds, environ 15 jours sur le corps.

Dans le cas du pityriasis versicolor, le traitement consiste en une ou deux applications d'un gel moussant ; vous devez cependant savoir que les taches dépigmentées ne disparaîtront qu'à l'occasion d'une nouvelle exposition au soleil.

Dans tous les cas, n'hésitez pas à consulter votre médecin dès les premiers signes (rougeurs, démangeaisons). Après avoir identifié le type de la mycose, il vous prescrira un traitement adapté que vous devrez absolument suivre pendant toute la durée prescrite, afin d'éviter les récidives. N'arrêtez donc surtout pas prématurément sous prétexte que les lésions ne se voient plus ou se sont améliorées.

Par ailleurs, si la contamination s'est faite par un animal domestique, il faut également le traiter, sous peine de rechute.

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Mercredi 25 Août 2004 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 07 Juillet 2016 : 17h36
Source : FMC Hebdo N°81 27 juin 2000 Mycoses. Clayton. Medsi - Atlas de poche
A lire aussi
Mycose des ongles : ne marchez pas pieds nusPublié le 03/05/2010 - 00h00

Les mycoses sont des champignons susceptibles d'infecter la peau. Mais ils peuvent aussi toucher les ongles, particulièrement les ongles des pieds : c'est l'onychomycose. Difficile à traiter, mieux vaut donc l'éviter en respectant quelques règles de prévention...

De beaux pieds en été !Publié le 29/05/2009 - 00h00

En été, les pieds se déchaussent, les orteils se placent en éventail... L'occasion de se pencher de plus près sur nos petons pour soigner définitivement leurs petits bobos.

Plus d'articles