Coup de soleil : réagir immédiatement !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 16 Août 2005 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 10 Juillet 2015 : 15h20
Le soleil est bénéfique pour l'humeur et les os. Mais de petites doses suffisent. Toute exposition excessive se révèle néfaste pour les cellules de la peau. Malgré toutes les précautions, un coup de soleil reste possible.

Conseils pour vous protéger des coups de soleil

On ne cesse de le répéter, les coups de soleil, notamment durant l'enfance, majorent le risque de cancer cutané.

Il faut donc tout mettre en œuvre pour les éviter.

Voici quelques conseils :

  • Application régulière, et en quantité suffisante, d'une crème solaire d'indice élevée et adaptée à votre type de peau.
  • Nouvelle application après une baignade ou une forte transpiration.

    Attention également aux frottements avec la serviette.

  • Grande prudence les premiers jours de vacances, votre peau n'est pas encore habituée au soleil.
  • Les sujets à peau claire, en particulier les roux, sont particulièrement à risque.
  • N'oubliez pas que les nuages laissent passer quantité de rayonnements solaires, et le parasol aussi.
  • Pas d'exposition entre 12 et 16 heures, et surtout pas les enfants.
  • Jamais de nourrisson au soleil !
  • Pas de femme enceinte au soleil : risque de masque de grossesse.
  • Certains médicaments favorisent les brûlures (photosensibilisation).

    Alors lisez bien les notices.

  • De même pour certains parfums et cosmétiques.

    Evitez d'en mettre avant de vous exposer au soleil.

Le coup de soleil : trois degrés de gravité

  • Le banal coup de soleil se traduit par l'apparition progressive de plaques rouge vif, maximales en 12 à 24 heures.

    Celles-ci peuvent durer de 3 à 5 jours.

    L'atteinte est limitée aux couches superficielles de l'épiderme.

  • La brûlure du 1er degré est très douloureuse.

    Elle se manifeste par des plaques rouges, sur lesquelles des cloques peuvent se former.

    Ces dernières sont de tailles variables et peuvent se regrouper.

  • Le coup de soleil du 2e degré est à l'origine d'une douleur intense et durable.

    La réparation cutanée est longue.

    Mais en cas de coup de soleil sévère ou étendu, des maux de tête, des frissons et de la fièvre sont des symptômes fréquents.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 16 Août 2005 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 10 Juillet 2015 : 15h20
A lire aussi
Les UV, pourquoi c'est risqué ?Publié le 19/08/2002 - 00h00

Pour tout savoir sur le soleil et surtout comment s'en protéger, le site http://www.soleil.info de l'association Sécurité Solaire, centre collaborateur de l'Organisation Mondiale de la Santé pour l'éducation solaire, remplit son rôle à merveille. Il propose également un abonnement gratuit...

Les cosmétiques à éviter sous le soleilPublié le 11/07/2016 - 15h02

Cosmétiques et soleil ne font parfois par bon ménage. Alors même qu’ils paraissent inoffensifs certains actifs et cosmétiques ne sont pas sans risque. Zoom sur les photosensibilisants à éviter pendant les vacances.

L’urticaire solaire, c’est quoi exactement ?Publié le 05/07/2012 - 08h40

L’urticaire est une affection de la peau, une dermatose.Souvent provoquée par une réaction allergique, les facteurs susceptibles de déclencher une urticaire sont nombreux et variés, parmi lesquels figure le soleil, d’où la dénomination d’urticaire solaire.

Coup de soleilPublié le 06/09/2001 - 00h00

Le coup de soleil est une réaction cutanée aiguë aux rayons ultraviolets (UV) du soleil.Plusieurs spécialistes croient que ces rayons pénètrent dans la peau et endommagent les kératinocytes, cellules de l'épiderme.

Plus d'articles