Maladie coeliaque et régime sans gluten

Maladie coeliaque et régime sans gluten

Le régime sans gluten s'impose aux personnes atteintes d'une maladie coeliaque. En excluant de façon permanente le blé, l'orge et le seigle de l'alimentation, ce type de régime est particulièrement contraignant, tant chez les adultes que chez les enfants.

Maladie coeliaque ou intolérance au gluten

La maladie coeliaque est une affection de plus en plus fréquente. Elle touche environ une personne sur 100 en Europe et est 2 à 3 fois plus fréquente chez les femmes. Elle est souvent révélée dans l'enfance, généralement entre 6 mois et 2 ans après l'introduction du gluten lors de la diversification alimentaire, mais aussi souvent à l'âge adulte entre 20 et 40 ans.

Exclusion totale et permanente du gluten

Elle se caractérise par une intolérance alimentaire à certains composants du gluten. Le gluten correspond à la masse protéique élastique restante après extraction de l'amidon de blé. Le traitement de la maladie coeliaque repose donc sur l'exclusion totale et permanente du gluten, soit du blé (et des céréales proches comme l'épeautre), de l'orge et du seigle. En revanche, l'avoine n'est plus à exclure, son innocuité ayant été démontrée. L'objectif de ce régime, prévenir les complications : risque de cancer avec le lymphome et de déminéralisation osseuse. En effet, cette maladie empêche l'absorption des nutriments, des vitamines et des minéraux, comme le calcium, par l'intestin. C'est ainsi que les personnes atteintes risquent une malnutrition malgré une bonne alimentation. Ils souffrent notamment de troubles digestifs de type diarrhées, mais présentent également une grande fatigue, avec un risque de dépression et des douleurs articulaires. Chez l'enfant, en plus des diarrhées et de la fatigue, on remarque une tristesse et un retard de croissance. C'est la raison pour laquelle chez un jeune enfant, une cassure de la courbe de croissance doit amener à vérifier l'hypothèse d'une maladie coeliaque.

Mis à jour par Isabelle Eustache le 27/09/2011
Créé initialement par Isabelle Eustache le 17/12/2007

Sources : Groupe d'étude et de recherche sur la maladie coeliaque (GERMC) ; Imapct Médecine, n°220, 29 novembre 2007.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus