Intolérance au lactose… Que peut-on manger ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Vendredi 04 Novembre 2011 : 09h43
Mis à jour le Lundi 07 Novembre 2011 : 15h50
-A +A

L'intolérance au lactose ne touche qu'une minorité de personnes. Dans notre société où les produits laitiers sont une partie importante de l'alimentation, elle est toutefois parfois difficile à gérer. Quelques conseils…

Intolérance au lactose : ne pas renoncer à tous les produits laitiers

Oui, les intolérants au lactose doivent renoncer au lait et aux produits dans lesquels il est très présent – crèmes glacées et autres. Mais le degré d'intolérance au lactose varie selon les personnes. De plus, certains produits laitiers contiennent peu, voire très peu, de lactose. La plupart des intolérants au lactose peuvent digérer correctement une petite quantité de produits laitiers chaque jour. Sans forcer, n'ayez donc pas peur d'explorer un peu votre tolérance au lactose.

Quelques exemples de produits laitiers pauvres en lactose :

  • Les fromages, surtout à pâte dure.

  • Le yaourt et les autres produits à base de lait fermenté : les bactéries qu'ils contiennent ont déjà transformé le lactose, qui est donc beaucoup mieux toléré.

  • Plus généralement, les symptômes de l'intolérance au lactose sont moins sévères quand le lait est absorbé avec un repas, et particulièrement un repas riche en graisses. Sans exagérer, vous pouvez donc profiter d'un gratin pour avoir un produit laitier en plus.

Souvenez-vous surtout qu'en matière d'intolérance au lactose, toutes les doses prises au cours de la journée vont s'additionner. Au début, faites donc attention à ne prendre qu'un produit contenant du lactose pour savoir si vous le tolérez ou pas.

Apports en calcium suffisants : comment faire ?

Outre les produits laitiers éventuellement tolérés, des solutions existent pour obtenir un bon apport alimentaire en calcium malgré l'intolérance au lactose.

A commencer par… les produits laitiers, mais appauvris artificiellement en lactose. Ils permettent de consommer les aliments dont vous avez l'habitude – lait, crème, yaourt etc., mais sans lactose. L'avantage, c'est qu'ils ne demandent aucune adaptation : le lait reste du lait avec un goût de lait. Ils sont en outre de plus en plus faciles à trouver dans les supermarchés ; l'inconvénient, c'est qu'ils sont plus chers que les autres.

Il existe aussi des substituts aux produits laitiers confectionnés à base de soja. Là aussi, lait, crème, yaourts et beurre sont de plus en plus faciles à trouver. L'inconvénient c'est que le goût change un peu par rapport à nos habitudes… et que le soja provoque parfois des allergies.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Vendredi 04 Novembre 2011 : 09h43
Mis à jour le Lundi 07 Novembre 2011 : 15h50
A lire aussi
Je ballonne, est-ce le lactose ? Publié le 13/05/2011 - 09h18

On a, hélas, des tas de raisons pour ballonner, gargouiller, flatuler, émettre des gaz et des rots, avoir des crampes, autrement dit avoir les intestins en bataille. Souvent ou quelques fois. L'une d'elles est l'intolérance au lactose. Décryptage.

Comment vivre l'intolérance au lactose ? Publié le 10/12/2010 - 09h54

Loin d'être rare, l'intolérance au lactose provoque des symptômes pour le moins désagréables : maux de ventre, diarrhées, etc. Que faire si vous ne supportez pas le lactose ? Que pouvez-vous manger ? Faut-il bannir les produits laitiers ?

Comment adapter le régime Okinawa à notre quotidien ? Publié le 22/03/2010 - 00h00

C'est à Okinawa, un archipel situé au sud du Japon, que l'on dénombre le plus de centenaires.Le secret de ce record de longévité réside en grande partie dans leur façon de s'alimenter : peu calorique, riche en produits végétaux et pauvres en produits animaux.Si l'on souhaite reproduire le...

Plus d'articles