Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Filet de poisson poché, sauce crème citron

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 01 Juin 2016 : 20h55
Mis à jour le Jeudi 02 Juin 2016 : 10h11
-A +A

Un filet de poisson, c’est très bien, mais un peu tristounet si vous le servez tel quel. On peut comprendre que les enfants renâclent.

Si vous l’accompagnez d’une petite sauce à la crème et au citron, ça change tout !

Et ça n’est pas difficile à cuisiner.

Dans un sautoir, faites chauffer de l’eau avec un peu de vin blanc, une cuillère de fumet de poisson en poudre avec une feuille de laurier ou un autre aromate.

Ne salez pas, le fumet de poisson s’en charge.

Faites bouillir pendant 5 à 10 minutes. Puis déposez vos filets de poisson et arrosez sans cesse avec une cuillère la partie qui n’est pas immergée, de façon à la cuire aussi.

Si vos filets sont très épais, retournez-les. Sinon, terminez de les cuire ainsi.

Puis, retirez-les du sautoir avec une écumoire et une spatule et déposez-les dans un plat au chaud.

Faites réduire au moins de moitié le bouillon de cuisson à grand feu en le remuant pour que cela aille plus vite.

Ajoutez 2 cuillerées de crème fraîche (ou plus, c’est selon le nombre de filets que vous avez cuits) et faites bien bouillir encore. Puis versez le jus d’au moins 1 citron.

Faites encore un peu bouillir : votre sauce doit s’épaissir.

Goûtez-la et rectifiez son assaisonnement en citron, sel et poivre.

Si jamais votre sauce n’est pas assez épaisse, délayez 1 cuillerée à café de fécule de maïs avec un peu d’eau dans une tasse. Ajoutez-en un peu, mélangez bien et voyez si cela est suffisant. Rajoutez-en si vous trouvez que votre sauce n’a pas la bonne consistance. Goûtez à nouveau pour vérifier l’assaisonnement et rectifiez éventuellement.

Versez cette sauce sur vos filets de poisson et servez.

Rien ne vous empêche d’ajouter aussi des fines herbes hachées dans cette sauce.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 01 Juin 2016 : 20h55
Mis à jour le Jeudi 02 Juin 2016 : 10h11
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat