Les enfants victimes de nouveaux accidents domestiques, en France plus qu'ailleurs

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 05 Juillet 2010 : 02h00
-A +A
Les accidents domestiques restent élevés en France et touchent essentiellement les enfants de moins de 4 ans. Les parents sous-estiment les capacités et la curiosité de leur enfant. Ils doivent aussi être informés des nouveaux accidents domestiques.

Chaque année, les accidents domestiques entraînent 30.000 hospitalisations et 260 décès, essentiellement de jeunes enfants. Autrement dit, 5 enfants de moins de 15 ans meurent chaque semaine d'un accident domestique. C'est par exemple trois fois plus qu'en Suède.

La prévention doit donc se poursuivre. Celle-ci commence par l'information des parents.

Les parents sous-estimations des risques d'accidents domestiques

Les parents sous-estiment souvent les risques. Par exemple, s'ils ont bien conscience des risques de chute, de brûlure, d'intoxication et d'électrocution, en revanche, ils sous-estiment les risques de noyade, de choc, de coupures, d'étouffement, etc.

Il faut savoir que les premières causes de mortalité sont les noyades (80 décès en 2006), les suffocations (49), les accidents par le feu (38), les chutes (31) et les intoxications (15).

Les conséquences sont généralement des contusions et des hématomes (42% des cas), des plaies (23%) et des fractures (14%).

Et le risque maximal se situe avant l'âge de 1 an, pour ensuite décliner progressivement.

Les accidents ont lieu au domicile jusqu'à l'âge de 9 ans.

Enfin, les filles sont deux fois plus touchées que les garçons.

Les règles de sécurité sont essentielles à connaître et à mettre en place. Pour améliorer la sécurité de la maison, il existe des kits de sécurité et des démonstrations de matériels (robinets bloqués, cache-prises, détecteurs de fumée...) dans les magasins spécialisés, organisées parfois par les fabricants eux-mêmes. Les crèches et les haltes-garderies organisent des réunions d'informations. Les PMI notamment proposent aussi des conseils à domicile par des personnels formés.

De nouveaux risques d'accidents domestiques apparaissent

Même les accidents domestiques évoluent. Notre mode de vie n'est plus le même tout comme notre façon d'aménager nos intérieurs (nouveaux objets, matériaux et éléments de décoration).

- De plus en plus d'accidents par strangulation ont impliqué les cordons des stores vénitiens. Attention notamment de ne pas mettre de lit ou de meuble en dessous ce type de stores.

- La plupart des logements possèdent une télévision cathodique qui pèse entre 36 et 80 kg. Les enfants sont souvent tentés de l'escalader, particulièrement lorsqu'ils sont attirés par la télécommande placée au-dessus de la télé. Pour éviter l'accident, installez votre téléviseur sur un meuble bas et bien stable. Évitez bien sûr de poser la télécommande sur le dessus de l'appareil, objet particulièrement attractif pour un enfant.

- Avec l'arrivée de l'ordinateur à la maison, la fréquence des plaies au niveau de la tête augmente...

- Les tables et plateaux en verre (lorsqu'ils ne sont pas en verre trempé comme cela est obligatoire dans l'Union européenne) peuvent se briser sous le poids d'un enfant de 3-4 ans qui saute, tombe ou s'assoit dessus.

- Quant aux déchiqueteuses à papier, elles doivent être rangées hors de portée des enfants. Elles doivent aussi être utilisées en l'absence d'un enfant à proximité. De tels appareils sont susceptibles de broyer les doigts.

- Enfin, soulignons que les tapis de course sont sources de brûlures. Ils doivent être installés dans une pièce fermée non autorisée aux enfants.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 05 Juillet 2010 : 02h00
Source : Congrès des Sociétés de pédiatrie, juin 2010.
A lire aussi
Accident domestique : pas chez moi ! Publié le 09/02/2009 - 00h00

La maison présente de grands dangers, particulièrement pour les jeunes enfants. Selon l'enquête 2007 menée par l'INPES, les parents ont encore quelques lacunes en matière de prise de conscience des dangers et donc de prévention des risques.

Accidents domestiques, les adultes aussi... Publié le 26/07/2002 - 00h00

Les accidents de la vie courante sont très fréquents et touchent tout particulièrement les personnes âgées. A tel point qu'ils constituent la troisième cause de décès chez l'adulte, après les maladies cardiovasculaires et les cancers. Et pourtant, beaucoup seraient évitables si les règles...

A la maison : évitons l'évitable ! Publié le 31/05/2005 - 00h00

La maison tue trois fois plus que la route. Pourtant, les accidents domestiques de la vie courante restent méconnus du grand public et sous-estimés. Une prise de conscience généralisée permettrait d'éviter au moins 6.000 décès chaque année…

Plus d'articles